Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 28 Mars 2017

  •   Yazid Ferhat
  • mercredi 25 décembre 2013 15:14

Mobilis affiche de solides résultats financiers en 2013, promet la généralisation de la 3G en 3 ans

Mobilis compte sur la 3G pour consolider sa position sur le marché algérien de la téléphonie (DR)

L’opérateur public de téléphonie mobile, ATM-Mobilis, a enregistré durant l’année 2013 ses meilleures performances, avec un chiffre d’affaires en progression de 23 % par rapport à l’année 2012, selon les chiffres dévoilés mercredi par son PDG, Saad Damma.

 

Les revenus avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (EBITDA) s’élèvent à 25,7 milliards de DA, a précisé M. Damma qui s’exprimait au Forum du quotidien Liberté. L’opérateur historique a investi 27,5 milliards de DA (354 millions de dollars) durant l’année 2013 au titre du plan de modernisation et de densification de son réseau en préparation à l’entrée au Haut débit mobile 3G.
Le parc d’abonnés de l’opérateur a dépassé les 12 millions de clients à fin septembre 2013, en progression de 10 % en une année, avec 1,25 millions de nouveaux clients. Mobilis est aussi, « le premier employeur du secteur », selon son premier responsable, avec 4500 employés, dont la moitié a bénéficié d’une formation de 816 jours. « Un encadrement 100 % algérien », a-t-il dit.
«C’est un résultat historique pour Mobilis », a précisé le PDG, ajoutant que le positionnement de l’opérateur en haut du podium lors de l’évaluation des soumissions à la licence 3G par l’ARPT est une preuve de sa solidité.
La 3G, un challenge
L’avènement de la 3G en Algérie est une « occasion inespérée » pour Mobilis afin de se repositionner sur le marché de la téléphonie mobile, a expliqué Saad Damma. Selon ce dernier, Mobilis, qui bénéficié d’une exclusivité territoriale d’une année sur 19 wilaya, sera «le seul à pouvoir assurer la couverture réseau 3G de toutes les wilayas d’Algérie en 3 ans ».
A propos de la disposition du cahier des charges de la licence 3G, prévoyant un bloc de numérotation spécifique aux abonnés 3G, Saad Damma considère que Mobilis «respecte entièrement les décisions du Régulateur ». Selon lui, l’ARPT (Autorité de régulation de la poste et des télécommunications) a fait preuve de compréhension en demandant aux opérateurs de trouver « des solutions innovantes » pour offrir deux numéros sur la même puce. « Ce que nous avons fait avec une application gratuite qui permet de switcher entre l’ancien numéro et le numéro 3G », a-t-il ajouté.
Pour rappel, l’ARPT a exigé une numérotation distincte pour séparer la fiscalité des deux licences (GSM et 3G). Son président Mohammed Toufik Bessai a promis cette semaine de parvenir une numérotation unique d’ici le mois d’octobre 2014.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.