Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 26 Mars 2017

  •   Habib Ferhi
  • mardi 31 décembre 2013 09:25

Algérie - Le déploiement des équipements de l’autoroute Est-Ouest sera achevé en 2016, selon Farouk Chiali

Le péage sera sur l'autoroute Est-Ouest sera opérationnel dès 2016 (DR)

L’Algérienne de gestion des autoroutes (AGA) s’apprête à signer, en janvier 2014, les ordres de service (ODS) pour les marchés des installations et des équipements d’exploitation de l’autoroute est-ouest. Le ministre des travaux publics, M. Chiali, a insisté pour le lancement rapide des travaux pour que la mise à niveau de l’autoroute soit achevée en 2016.

 

Tel qu’il est conçu, le projet d’équipements de l’autoroute est-ouest devrait hisser cette infrastructure aux normes internationales d’ici 2016, lorsqu’elle sera livrée dans sa totalité, selon les prévisions du ministère des travaux publics. Le projet prévoit quarante-huit gares de péages sur échangeurs, sept gares de péages en pleine voie, vingt-deux centres d’entretien et d’exploitation (CEE), soixante-seize aires de repos (38 paires) et 42 aires de services.
Les travaux à engager dès 2014 concernent les terrassements et la viabilisation des gares de péages sur échangeurs, des gares de péages en pleine voie, des centres d’entretien et d’exploitation, des aires de repos et aires de services. Chaque CEE regroupe des services d’entretien et d’exploitation, des services de la Gendarmerie et de la Protection civile et couvre une section de 65 à 75 km en moyenne, pour un délai prévisionnel d’intervention, en cas d’urgence, de 20 à 30 minutes.
Les aires de repos devront disposer de trois parkings pour véhicules légers, pour poids lourds et pour personnes à mobilité réduite ; un de coin pique-nique avec tables, bancs, containers de recyclage et poubelles ; des blocs sanitaire ; des aires de jeux pour les enfants ; des panneaux d’informations touristiques ; parcours piéton, cabines téléphoniques et un espace de prière.
Réseau d’appel d’urgence
Un réseau d’appel d’urgence (RAU) sera installé tout au long du tronçon autoroutier avec pour objectif de venir en aide aux automobilistes par la mise à leur disposition d’une liaison téléphonique gratuite avec un opérateur en cas de panne, d’incident ou d’accident. Il devrait permettre à un usager de l’autoroute demandant une assistance ou en situation d’urgence de parler, depuis un Poste d’Appel d’Urgence (PAU) de l’autoroute, à un opérateur qui pourrait lui donner des instructions et/ou alerter les services d’urgence concernés. Les PAU devront être installés par paires et situés en vis-à-vis sur chaque sens de l’autoroute afin d’éviter que les automobilistes ne soient tentés de traverser la chaussée pour les utiliser.
Le montant du péage nos encore fixé
Le système de péage sera de type fermé, avec des tronçons libres de péage sur les sections pénétrantes urbaines de l’autoroute qui sont situées dans la proximité immédiate d’Alger, Oran, et Constantine. Il est constitué de gares de péage sur échangeur, et de barrières de péage en pleine voie, avec prise de ticket en entrée et paiement en sortie. Pour les sections urbaines à Constantine ou Alger, pour lesquelles l’actuelle autoroute Est-Ouest est libre de péage, le plan d’aménagement retenu privilégie l’implantation de barrières à une distance suffisante des agglomérations, plutôt qu’un péage intra-urbain ou périurbain afin de diminuer l’impact du péage sur les activités urbaines et réduire les nuisances inhérentes au péage (bruits, pollution, attente). Tout est donc prévu sauf le prix qui n’est toujours pas fixé selon M. Chiali.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.