Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   Karam Kara-Békir
  • mercredi 13 février 2013 01:00

Satisfecit sur la qualité de service des réseaux marocains de 2ème et 3ème génération mobile

ANRT Maroc

 

L'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) scrute la qualité du réseau mobile 2ème et 3ème génération des trois opérateurs du marché marocain. Les deux enquêtes menées en 2012 sur la qualité de services des deux réseaux donnent, dans l’ensemble, satisfaction pour les utilisateurs marocains.

 

 

 

L'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a mené une enquête sur la qualité de service des réseaux nationaux de deuxième génération au Royaume du Maroc. Les résultats sont satisfaisants à en croire les conclusions du deuxième rapport sur la qualité de service des réseaux mobile des trois opérateurs : ltissalat Al-Maghrib (IAM), Médi Télécom (Méditel) et Wana Corporate (INWI). Le taux global de réussite est de 96,77%, sachant que la valeur normale du taux de réussite mesuré doit avoisiner la valeur de 95%, selon la méthodologie de l’enquête menée dans 20 villes du Royaume(grandes, moyennes et petites), ainsi que sur 8 tronçons d’autoroutes, 8 axes ferroviaires et 14 tronçons de routes nationales. Dans les villes, le taux moyen de réussite global est de 98,05%, 93,73% sur les autoroutes, de 93,41% dans les routes nationales et de 84,86% dans les axes ferroviaires. Globalement les trois opérateurs ont une qualité de service appréciable, mais c’est Maroc Telecom qui a obtenu les meilleurs résultats. Notons que c’est la deuxième enquête menée par l’ANRT dans le cadre de ses missions de suivi de la qualité de service, rendue par les Exploitants de réseaux publics de télécommunications (ERPT). L’ANPT mène au niveau d’échantillons significatifs, des campagnes de mesures et de relevés d’indicateurs de qualité de service. « Ces indicateurs visent principalement à vérifier l’accessibilité du service, sa continuité, sa disponibilité et sa fiabilité ». Ils mesurent le taux d’échec, le taux de coupure et le taux de réussite pour aboutir à un taux représentatif de réussite des communications sur l’ensemble du réseau du Royaume. « L’objectif de ces campagnes est de permettre à l’ANRT de vérifier que les obligations en matière de qualité de service, telles que stipulées dans les cahiers de charges signés par les ERPT, sont respectées. Elles visent également à disposer d’une évaluation objective et scientifique de la qualité de service selon un protocole de mesures approprié et normalisé ».

 

Qualité de service des réseaux 3G

 

L’ANRT a mené en outre sa première campagne de mesure de qualité de service d’Internet mobile data des réseaux nationaux de 3ème génération en août dernier. Selon le rapport rendu public en décembre, cette première évaluation du réseau 3G avait « pour objectif de renseigner notamment sur l’accessibilité du service Internet mobile, le délai de connexion, le taux de connexion et le débit en émission et en réception ». Les indicateurs, mesurés en utilisant des Smartphones et des micro-ordinateurs (PC), concernent le service Internet mobile des trois opérateurs Itissalat Al-Maghrib (IAM), Médi Telecom (MdT) et Wana Corporate (INWI). Ils ont été relevés sur un échantillon de six grandes villes du Royaume. Les résultats du rapport montrent que le service Internet mobile 3G sur Smartphones connait un taux global de connexions réussies oscillant entre 98,21% et 98,83%, selon opérateur, pour l’ensemble des villes objet de l’évaluation. Le délai moyen de connexions varie entre 2 et 4 secondes. Le débit moyen de téléchargement se situe entre 1,028 Mbps et 1,734 Mbps. Le débit moyen d’envoi est entre 55 Kbps et 297 Kbps. Pour le service Internet mobile 3G sur PC, pour l’ensemble des villes objet de l’évaluation, le taux global de connexions réussies oscille entre 98,46% et 99,69%, selon l’opérateur. Le délai moyen de connexions varie entre 1 et 5 secondes. Le débit moyen de téléchargement varie entre 522 Kbps et 2,975 Mbps. Le débit moyen d’envoi est entre 184 Kbps et 747 Kbps. Il convient de souligner que l’étude considère une connexion réussie si elle est établie dans un délai inférieur à 1 minute. Le taux de réussite d’envoi/émission des fichiers est calculé sur la base du nombre total de fichiers envoyés (intégralement et correctement) selon une taille de référence de 1 Mo et le taux de réussite de téléchargement/réception des fichiers, calculé sur la base du nombre total de fichiers téléchargés, selon une référence de réception de 5 Mo. Dans l‘ensemble la qualité de service d’Internet mobile est jugée satisfaisante pour les trois opérateurs télécoms selon les cahiers des charges bien que les débits théoriques soient loin de la réalité.

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.