Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Abdelmalek Touati
  • mardi 10 décembre 2013 13:29

Nedjma-Ooredoo s’attend à 2 millions d’abonnés 3G sur son réseau – Joseph Ged sur Radio M


L’opérateur de téléphonie Nedjma-Ooredoo, s’apprête à une migration massive de ses clients actuels 2G-EDGE vers la 3G dès la validation des offres commerciales par l’Agence de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), a annoncé mardi Joseph Ged, sur les ondes de Radio M, la web radio de Maghreb Emergent.

L’année 2014 s’annonce sous de bons auspices pour Nedjma-Ooredoo avec le lancement commercial de la 3G, auquel l’opérateur s’est préparé depuis 2011. « Notre positionnement stratégique depuis 2004 est basé sur le multimédia et nous revendiquons aujourd'hui 3 millions d’abonnés 2G-EDGE dont une grande partie va basculer vers la 3G, » a déclaré Joseph Ged lors de l’émission « L’invité du direct » de Radio M. Le patron de l’opérateur mobile Qatari dit s’attendre à la migration de 1,5 à 2 millions des abonnés actuels de Ooredoo vers la 3G dans les 10 premières wilayas qui seront couvertes par ce service, selon les exigences du cahier des charges de l’ARPT.
1 milliard de dollars investis pour la 3G depuis 2011
Joseph Ged a déclaré que son entreprise s’est engagée depuis 2011 dans la modernisation de son réseau pour se préparer au passage à la 3G, ajoutant que Nedjma-Ooredoo a investi environ 1 milliard de dollars sur fonds propres en équipements. « Ooredoo dispose actuellement d’équipements qui permettent un débit qui peut atteindre jusqu’à 42 méga octets », a-t-il précisé. Ged se dit confiant d’un basculement « dans de bonnes conditions » de son parc-clients vers la 3G et promet à ses abonnés « une qualité de service exceptionnelle ».
Perturbations pour cause de 3G
A une question sur les perturbations qu’a connues le réseau Nedjma depuis quelques mois et qui a suscité le mécontentement d’une partie de sa clientèle, Joseph Ged reconnait ces dysfonctionnements et les impute aux interventions techniques de mise à niveau effectués sur les équipements pour les besoins du passage au cap de la 3G. « Les préparatifs pour le basculement à la 3G ont causé des perturbations mais celles-ci sont isolées et ne concernent pas l’ensemble du réseau », a-t-il expliqué.

 


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.