Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Yahia Benaïssa
  • mercredi 30 octobre 2013 05:30

Les « timbrés » dz ont une passion et un site Web

Le timbre permet de voyager dans le temps.

 

S'il y avait un hit parade des sites algériens les plus en vue sur la toile mondiale, algeriephilatelie.net serait certainement parmi les mieux lotis. Il est, en tout cas, considéré par les philatélistes, aussi bien nationaux qu'étrangers, comme étant le site algérien de référence en la matière. Une récompense de 15 ans de travail…

 

Considéré comme la plus grande bibliothèque en ligne des timbres poste algérien, le site Algérie Philatélie propose pas moins de 50.000 scans de l’ensemble des timbres d’Algérie émis de 1924 à ce jour. Pour son créateur, M. Benzine Ahmed, enseignant universitaire et philatéliste invétéré, le site est aussi une prouesse par sa conception et ses fonctionnalités, fruit de 15 années de travail. Animé par une passion née à l’âge de 8 ans, Benzine Ahmed, informaticien de formation et enseignant les TIC au niveau du département des sciences commerciales de l’université d’Oran, affirme que avoir eu l’idée de créer ce site par amour au timbre algérien, et ce au début de l’Internet en Algérie, soit dès 1998. Le site, qui se décline est en quatre langues (arabe, français, anglais et espagnole), contient plusieurs rubriques et catégories. Les timbres d’Algérie sont classés en catégories timbres poste, timbres préoblitérés, timbres pour la Poste Aérienne, timbres taxes, timbres télégraphes, timbres pour colis postaux, timbres non émis et non adoptés, aérogrammes, entiers postaux, blocs et feuillets et carnets. La rubrique spécialité propose les thématiques de timbres. Le visiteur du site trouve également d’autres collections non moins intéressantes, les télécartes, les cartes postales avec un clin d’œil particulier à l’Algérie à travers une rubrique consacrée à « l’Algérie à travers les timbres du monde ». Vient ensuite une des rubriques qui a nécessité, selon M. Benzine, « un travail de longue haleine ». Un travail de recherche dont il a lui-même accomplie la plus grande partie « avec la contribution de philatélistes algériens et étrangers ». Il s’agit de la rubrique « Autour du timbre » qui renseigne sur les dessinateurs, les graveurs et les imprimeurs du timbre.

Même s’il consacre l’essentiel de son espace au timbre algérien et à sa promotion, le site n’omet pas sa dimension maghrébine avec deux rubriques consacrées aux timbres du Maroc et de la Tunisie. La rubrique « Evènements » fait état des salons, expositions et expositions en ligne dédiés à la philatélie. Algeriephilatelie.net propose également une rubrique consacrée aux articles ayant pour thème le timbre, puisés dans des magazines spécialisés, ou des contributions de philatélistes. Dans la rubrique «A consulter», l’internaute peut accéder à ces articles classés par année, par auteur, ou par source, ce qui rend la recherche beaucoup plus ciblée. La dimension didactique n’est pas occultée car le philatéliste à la possibilité d’accéder aux catalogues de cotation, aux magazines et autres ouvrages en plus d’une rubrique spécialement dédiée au lexique philatélique. Pour compléter la panoplie de services qu’il propose, le site met à la disposition de ses membres des annuaires des philatélistes, des associations pour faciliter l’échange et le contacte.

Un pas vers la 3G

Le philatéliste et webmaster du site ne cache pas sa fierté. « C’est le fruit de 15 années de travail. Quand je l’ai lancé en 1998, il était conçu en HTML. C’est ce que je maitrisais à l’époque. Mais au fil des ans, il était devenu impératif d’avoir une base de données qui permet une intervention plus rapide et plus pratique. Cela m’a permis aussi de créer plus facilement la version mobile du site, que j’ai finalisé à hauteur de 80 % », affirme Ahmed Benzine. Selon notre interlocuteur, l’application mobile sera prête au début du lancement de la 3G, en décembre prochain. L’autre fierté de M. Benzine, c’est le succès dont jouit son site auprès des philatélistes étrangers. Ainsi, et dans la période allant de 22 avril au 27 octobre 2013, le site a enregistré 8.095 visites à partir des USA, 3.730 à partir de la France, 808 d’Irlande, 411 visiteurs de Tunisie et 314 du Maroc. Les algériens représentent un peu plus que le quart des visiteurs soit environ 5.237. Les visiteurs, qui affluent de 118 pays, ont consulté près de 200.000 pages. Le site est également visité à partir de pays comme la Russie, la Suisse, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume Uni, l’Espagne, la Belgique et le Canada. C’est en partie grâce à ce succès auprès de philatélistes étrangers, notamment français, que le site de Ahmed Benzine bénéficie du partenariat de la Poste.fr. Les philatélistes français sont en effet considérés parmi les premiers collectionneurs du timbre algérien. La poste française utilise en effet le site algériephilatélie.net pour proposer ses timbres. En contrepartie, le site de Ahmed Benzine bénéficie d’une commission pour chaque timbre français vendu sur le site. Un échange de bons procédés qui arrange les deux parties, et permet aussi la promotion de la philatélie au grand bonheur des passionnés.

La philatélie en Algérie se porte bien… grâce aux philatélistes

Pour Ahmed Benzine, en dépit de l’absence quasi-totale de tout soutien des pouvoirs publics, la philatélie en Algérie se porte plutôt bien. La participation algérienne à la troisième exposition arabe du timbre-poste, organisée du 1er au 5 septembre dernier, à Médine, en Arabie Saoudite, a été une nouvelle occasion pour le démontrer. Sur les quatre participants algériens à ce rendez-vous international, trois ont décroché des médailles. Il s’agit de Amer El-Kheddoud Ismaïl (Grande médaille d’argent) dans la catégorie "Thématique", Benzine Ahmed (Grande médaille d’argent) dans la catégorie "Aérophilatélie" et Ouari Khemissi (Médaille d’argent) dans la catégorie "Thématique". Le webmaster d’algériephilatélie.net estime à ce propos, que « résultats sont le fruit des efforts personnels de ces philatélistes, qui ont pu donner une bonne image sur le niveau que peut avoir un philatéliste algérien, inconnu par beaucoup de nos confrères arabes. » Et d’ajouter : « ces résultats sont aussi une preuve de plus que les autorités doivent donner plus de valeur aux philatélistes, en prenant en charge leurs doléances et en changeant de regard envers eux. Qu’on arrête de les prendre pour personnes qui perdent leurs temps dans une passion sans revenus. Ces timbrés ont pu apporter trois médailles alors que d’autres ont échoués dans des domaines subventionnés. » Et de conclure : « Au bout du compte, même si cette participation est un effort personnel, les mérites reviennent en premier lieu à l’Algérie. »

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.