Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 22 Janvier 2018

  •   Abdelkader Zahar
  • mercredi 27 novembre 2013 05:00

Comptez vos octets : les prix de la 3G++ dépendront de la consommation de données !

Mobilis 3GLes mobinautes mettront du temps avant de maîtriser leur consommation 3G.

 

Si le prix de la 3G++ ne sera pas plus cher que la connexion Internet 2G, il est certain qu’il dépendra de la consommation de données. Consommer de la bande passante, surtout à l’international, a un prix. Sur son site Web, une application de Mobilis permet justement d’évaluer les besoins de connexion pour choisir l’offre qui convient à chacun lorsqu’elles seront annoncées.

 

Les offres Internet mobile 2.5 G (appelées à disparaître après le lancement de la 3G) des trois opérateurs en Algérie étaient proposées à des prix qui variaient de 2200 à 2500 DA par mois. Dans la formule mensuelle de Nedjma la consommation maximale était limitée à 2 Go (Giga-octet) "avec la possibilité de se connecter au-delà du forfait avec la formule journalière", comme le précisait la promotion de l’opérateur. Quant au forfait journalier, dont le prix était de 100 DA, il était limité à une consommation de 50 Mo (Méga-octet). Pour la formule Djezzy Connect, le prix était de 2200 DA, pour un abonnement mensuel adossé à une consommation de données (data) de 500 Mo, et 50 DA pour chaque Mo supplémentaire consommé au delà du forfait. Pour le même opérateur, une seconde offre mensuelle à 350 DA pour 3 Mo de consommation, et 150 DA/Mo hors forfait. Quant à l’offre Mobiconnect de Mobilis, le prix était également de 2500 DA par mois pour un « forfait Internet illimité » et « 1000 SMS » vers des numéros du même opérateur. Mobilis avait également d’autres formules Internet mobile, dont "Navigui Free" (sans engagement ni abonnement), à 100 DA par jour pour 50 Mo de data. La même offre est déclinée à 500 DA pour 250 Mo de data valable pendant 7 jours.

Outre la quantité de data permise dans les offres des trois opérateurs, se posait également la question du débit de connexion qui était en moyenne de 50 Kb/s. A noter que les débits maximums sont rarement atteints de manière continue. Cela dépend de plusieurs facteurs, notamment la qualité du signal réseau à l’endroit où l’on se connecte, mais également le nombre de personnes connectées au même moment. Sur la base de ces précédentes expériences de l’Internet 2.5 G, beaucoup se demandent comment sera servie la 3G. Quel sera le prix des offres 3G en rapport à la qualité de la connexion et la quantité de data qui sera allouée ?

Le streaming audio et vidéo à consommer modérément

C’est en ce sens que l’application lancée par l’opérateur historique ATM Mobilis, sur son site Web, sera d’une aide appréciable pour les futurs usagers algériens de la 3G. Cette plateforme de simulation permet à chaque utilisateur de connaître l’offre qui lui convient le plus selon sa consommation habituelle de l’Internet. Ainsi, pour un usager qui consulte mensuellement : 1500 pages Web (une moyenne quotidienne de 50 pages), 500 emails sans attachements (envoi et réception), de 200 photos postées sur Facebook, de 20 heures de streaming audio (radio), de 10 heures de streaming vidéo (Youtube, Dailymotion…), et 100 applications ou jeux téléchargés, la consommation data totale est de 2,42 Go. Et l’on y ajoute une trentaine d’emails avec photos, la consommation passe 2,56 Go. En forçant l’usage de l’Internet mobile 3G, la consommation risque de grimper très fort.

Et tout indique que les usagers, qui vont avoir des débits bien plus importants que les anciennes offres Internet mobile et même l’Adsl (fixe), puisque selon le DG de Nedjma Ooredoo, le débit moyen de la 3G sera de l’ordre de 4 Mbits, vont consommer encore plus de data. Le risque vient particulièrement des sites de streaming audio et vidéo, tous hébergés à l’étranger, et qui consomment donc de la bande passante internationale payée en devises. A titre d’illustration, pour les amateurs de musique et de Web radio, la consommation 30 heures de streaming audio par mois, soit une heure par jour, équivaut à 900 Mo, selon la simulation de l’application de Mobilis. Alors que 10 heures de streaming vidéo équivalent à 1,17 Go. Donc, une connexion d’une heure de streaming audio par jour sur une Web Radio, et 20 minutes quotidiennes de streaming vidéo sur Youtube ou tout autre plateforme de films, consommeront un paquet de données équivalent à 2 Go.

L’activité sur les réseaux sociaux coûte des Mégaoctets

Uploader ou télécharger une image vers ou à partir d’un réseau social (Facebook, Twitter…), d’une adresse de messagerie, ou de tout autre site Web, coûtera un bon paquet de données. Selon la simulation de l’application de Mobilis, 300 photos postées par mois sur Facebook équivalent à 150 Mo. Une centaine d’emails contenant des images, c’est environ 34 Mo de données. Et 100 photos téléchargées, c’est 50 Mo. Avec la 3G, et en attendant plus de détails sur les formules qui seront proposées par les trois opérateurs, il faudra donc bien compter ses octets avant de les dépenser. Surfer sur le Web, reste le moins coutant en données. Pour 3000 pages visitées, l’application de Mobilis indique une consommation de 600 Mo de data. Reste à savoir sur quelles pages se connecter pour ne pas alourdir son quota de données selon la formule choisie parmi les offres 3 G des opérateurs. Il faut savoir, comme l’explique le site HTTP Archive, qui analyse les sites, que la taille moyenne des pages web est d’environ 1,650 Mo (mesure datant du 15 novembre 2013), où les images représentent 1 Mo, contre 267 kB pour les scripts, 56 kB pour l’HTML, 86 kB pour les applications flash, 46 kB pour la feuille se style, et 142 kB pour le reste du contenu de la page.

 


Évaluer cet élément
(6 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.