Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Abdelkader Zahar
  • dimanche 3 novembre 2013 11:23

Condor et Djezzy lancent un projet de "communauté de développeurs algériens"

Condor Djezzy AlgérieSofiane Meghlaoui et Samir Benaskeur au 2e DevFest de Google Developer Group Algiers (Ph. A. Zahar)

 

A quelques semaines du lancement de la 3G, les opérateurs et les acteurs IT en Algérie affutent leurs armes. Le fabricant algérien de produits électroniques, Condor, et l’opérateur mobile, Djezzy, annoncent l’"Initiative for Algerian Developers", un partenariat pour aider les jeunes programmeurs d’applications mobiles pour smartphones et tablettes.

 

Devant plus de 150 participants à la seconde édition du DevFest, organisé le 2 novembre 2013, par le Google Developer Group (GDG Algiers), à la salle de conférence de la bibliothèque El Hamma, le fabricant algérien de produits électroniques, Condor, et l’opérateur mobile, Djezzy, ont annoncé le lancement d’un partenariat pour aider les jeunes développeurs d’applications mobiles pour smartphones et tablettes. Baptisé "Initiative for Algerian Developers", le partenariat vise à « créer une communauté de développeurs algériens », selon Sofiane Meghlaoui, représentant de Djezzy pour annoncer cette initiative. Cette initiative est ouverte aux étudiants des filières technologiques et à tous les développeurs de logiciels qui souhaitent se lancer dans la conception d’applications mobiles, explique encore Samir Benaskeur, directeur Condor ICT, filiale de la société mère Condor. « Nous prévoyons d’investir ensemble dans les compétences humaines. Nous voulons prendre le meilleur du meilleur », ajoute-t-il. Sont également prévus des partenariats avec les étudiants qui souhaitent lancer des projets, avec notamment le lancement d’une plateforme de développement, déjà opérationnelle sur le site des applications de Condor. La société, qui a fabriqué le premier smartphone algérien, envisage un « investissement lourd pour développer le contenu local pour les smartphones et tablettes » fonctionnant sous la plateforme Android de Google.

Il s’agit, expliquent les représentants de Condor et Djezzy, de créer un « écosystème IT dz » comprenant les développeurs, les entreprises, les startups et les étudiants en Algérie. Pour Samir Benaskeur, cet investissement « est stratégique » car « basé sur le savoir ». Les deux partenaires de "Initiative for Algerian Developers" veulent «  contribuer directement » dans « le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication en Algérie » y compris des « projets eCommerce ». Condor et Djezzy se disent prêts à sponsoriser d’autres évènements de ce genre pour « encourager l’innovation » en Algérie. Le directeur de Condor ICT annonce même que des formateurs et autres experts seront ramenés lors de prochaines journées dédiées au développement d’applications pour smartphones et tablettes, pour encadrer les jeunes étudiants et les compétences qui veulent lancer des logiciels destinés à l’environnement Android.

Un écosystème algérien d’applications mobiles

« Nous ne devons pas attendre que des américains ou des étrangers produisent un contenu destiné aux algériens. Nous devons nous-même produire nos propres contenus. Vous avez les compétences pour le faire. Condor et Djezzy, en tant que leaders dans le marché algériens des IT et de la téléphonie mobile, nous sommes là pour vous apporter toute l’aide nécessaire », ajoute Samir Benaskeur. Pour le représentant Djezzy, les jeunes développeurs algériens ont une formidable opportunité pour se lancer dans le monde des applications mobiles. « Avec "Initiative for Algerian Developers" vous avez une immense opportunité de montrer vos compétences. S’il était difficile, par le passé, de suivre les pays développés, avec les nouvelles technologies, et les possibilités qu’offrent des plateformes comme celle d’Android de Google, pour le développement d’applications. Vous avez la possibilité de vous battre à armes égales avec les précurseurs dans les domaines technologiques. Ne sous-estimez pas vos compétences. Certains parmi vous lanceront peut être une application qui va avoir un succès mondial. Pourquoi pas avoir un Mark Zuckerbeg qui sortira d’ici ? C’est tout à fait possible. La technologie est ouverte à tout le monde. Vous avez, comme l’a dit Samir, deux leaders respectivement dans leurs domaines en Algérie, pour vous soutenir. Alors, allez-y », conclut Sofiane Meghlaoui.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.