Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 23 Janvier 2018

  •   Yahia Benaïssa
  • mercredi 20 novembre 2013 05:00

BeMyApp, les maghrébins appelés à rivaliser d’ingéniosité pour des applications mobiles

BeMyAppUne ère nouvelle pour les développeurs d’applications mobiles algériens.

 

Développer une application mobile en 48 heures est le défi des week-ends organisés par la société BeMyApp un peu partout dans le monde. En cette fin d’année 2013, BeMyApp s’invite simultanément dans trois pays, l’Algérie, la Tunisie et le Maroc, pour le weekend du 13 au 15 décembre.

 

Les jeunes prodiges maghrébins de l’informatique seront mis à l'épreuve dans un concours de programmation d’applications mobiles. L'Algérie, le Maroc et la Tunisie s'affronteront pour tenter de proposer l'application mobile la plus innovante. Particularité toutefois pour la finale algérienne, elle coïncidera avec l’entrée en service de la 3G prévue dès le 1er décembre prochain. Quoi de mieux que le concours BeMyApp Maghreb Cup pour fêter cette nouvelle ère de la téléphonie mobile en Algérie. D’ailleurs, pour les organisateurs de l’événement, le passage à la 3G en Algérie va faire exploser la demande en matière d’applications mobiles, d’où l’intérêt de susciter toutes les compétences. La compétition algérienne se déroulera à l'Institut National des Télécommunications et des Technologies de l'Information et de la Communication d'Oran (INTTIC), partenaire de l'Agence Nationale de Promotion et de Développement des Parcs Technologiques, de la société Feedz, de cabinet Ernst & Young, et du magazine N'TIC. Le principe est simple : réunir, pendant tout un week-end, des porteurs d’idées, des développeurs, des designers, des marketeurs ainsi que des personnes qui ont des compétences dans un domaine lié au mobile. Formés en équipe, les concurrents auront 48 heures pour développer un prototype d'applications mobiles, ayant une utilité dans divers domaines (professionnel, médical, divertissement, tourisme, transport, etc.), qu'ils soumettront à un jury composé de chefs d'entreprises et d'experts dans le domaine du mobile et des télécommunications.

Les organisateurs s’attendent à plus de retombées

Ce deuxième week-end du mois de décembre promet donc d'être riche en expériences, mais aussi en débats puisque des professionnels en profiteront pour discuter du thème, très actuel, du développement du contenu mobile. Pour Karim Embarek, manager à XMedia, l’agence de communication et de consulting, chargée de l’organisation de l’évènement, cette édition BeMyApp d’Oran, "sera, à coup sûr, beaucoup plus importante que celle d'Alger et aura beaucoup plus de retombées". M. Embarek justifie cette "délocalisation" par cette nécessité de "sortir du cliché qui veut que chaque événement doit être organisé à Alger", car durant tous nos événements, a-t-il précisé, "nous avons été sollicités par des spécialistes des TIC et des professionnels qui nous demandaient de délocaliser quelques événements et ainsi donner plus de possibilités aux personnes, qui ne peuvent pas toujours se déplacer, d’y prendre part".

S’agissant des prix qui seront en mis jeu pour les lauréats de ce concours : « chaque concours est tributaire des sponsors, mais en théorie, ça doit être des cadeaux comme des laptops et des tablettes, ou des récompenses financières". Pour prendre part à l’évènement, les personnes intéressées sont invitées à consulter le site web de l’événement, où il est d’ores et déjà possible de suivre les actualités du concours BeMyApp Maghreb Cup, ou encore via les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

Applications sponsorisées

Implanté au cœur de 3 grands écosystèmes de startups à savoir San Francisco, Paris et Berlin, BeMyApp est devenu aujourd’hui un maillon important du monde des applications mobiles. BeMyApp est surtout un réseau de plus de 15.000 développeurs dans le monde, et plus de 250 évènements organisés dans 12 pays. C’est aussi plus de 500 projets lancés, et une dizaine de sponsors d’application. BeMyApp s'est fait connaître grâce aux Weekends BeMyApp Evénements qui mettent en relation des spécialistes du développement, du design et du marketing mobile pour créer des applications mobile en 48h chrono. En 2012, elle a réalisé ces événements en partenariat avec des géants de la sphère du web tels que Deezer, Dailymotion, Microsoft, Intel, Google, Nokia, et Samsung. Et partant du constat que les utilisateurs ne veulent plus payer et que les éditeurs n'arrivent pas à monétiser leurs applications gratuites avec la publicité, BeMyApp a créé un nouveau modèle économique en proposant des applications sponsorisées. Elle a lancé la première régie de sponsoring d'applications mobiles. BeMyApp propose donc de rémunérer l'éditeur à l'installation par des annonceurs qui lui achètent un nombre d'installations. En pratique : l'annonceur paye une application à l'utilisateur et devient son sponsor. L'utilisateur voit la publicité du sponsor en plein écran au chargement et une bannière texte durant l'utilisation. Ces supports sont instantanément modifiables par l'annonceur. L'éditeur est payé pour chaque installation réalisée.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.