Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Farid Farah
  • mercredi 9 octobre 2013 01:05

Mobilis a injecté 232 millions de dollars dans l'innovation des TIC en 2013

Algérie MobilisMobilis prévoit la signature d’une convention avec l’Ecole Supérieure de l’Informatique (ESI).

 

A fin septembre 2013, le parc d’abonnés de l’opérateur mobile public, Mobilis, a dépassé la barre des douze millions. Un record de souscription de plus de 1,5 million de nouveaux clients enregistrés en neuf mois. Outre les 232 millions $ injectés cette année, Mobilis investi aussi dans les compétences. En prévision de la 3G, l’opérateur va accompagner des diplômés de l’ESI dans des projets de création de Startups.

 

Selon Saâd Damma, le président directeur général de l’opérateur Mobilis qui s’exprimait, à Oran jeudi dernier, devant les journalistes et patrons d’entreprises, à l’occasion de la seconde édition des Rencontres Entreprises, dédiée à la 3G, le nombre d’abonnés du réseau a dépassé à la fin de septembre 2013 la barre des 12 millions. « C’est une véritable performance pour nous, puisque nous avons pu enregistrer 1.525.816 abonnés en l’espace de neuf mois de cette année » a-t-il révélé. Le premier responsable de l’opérateur mobile public a donc dévoilé un bilan positif et historique pour l’année en cours. Le chiffre d’affaires a enregistré une croissance de 21% par rapport à la même période de l’année passée. Depuis le début de l’année 2013, les investissements de Mobilis ont évolué pour atteindre les 18.6 milliards de dinars (232 millions de dollars). Pour ce qui est des revenus, un montant de 18.7 milliards de dinars (240 millions de dollars) a été atteint à la fin du troisième trimestre de l’exercice en cours.

Désireux d’offrir à ses employés des parcours professionnels évolutifs, l’opérateur Mobilis s’est engagé à les accompagner dans tous les processus de formation continue. « Pour cette année, nous avons assuré plus de 656 jours de formation à plus de 2096 employés » a indiqué Saâd Damaa. Dans ce contexte, l’opérateur historique prévoit, d’ici la fin de l’année, la signature d’une convention avec l’Ecole Supérieure de l’Informatique (ESI) pour accompagner des diplômés de cette école dans des projets de création de Startups en vue du lancement prochain des services de la 3G. « A travers cette convention, nous avons décidé de mettre en valeur notre activité de découverte de talents et de les aider à créer des petites entreprises dont l’activité peut entrer en interaction avec les métiers d’un opérateur 3G », a déclaré le PDG de Mobilis.

Dans l’attente du verdict de l’ARPT

Durant cette manifestation, Saâd Damma a annoncé le déploiement de son réseau dans plusieurs villages dans des zones blanches. « Mobilis est le seul opérateur qui a implanté des stations de base dans le sud du pays pour pouvoir assurer les services de la téléphonie mobile aux habitants de 07 villages situés dans des zones éloignées de cette région géographique », a déclaré le PDG de Mobilis. L’édition 2013 des rencontres Mobilis-Entreprises a été également une occasion pour donner un aperçu sur les préparatifs liés au lancement prochain des services de l’Internet mobile 3G. Son PDG a rappelé que son entreprise demeure leader en matière de couverture de la population en 2G (98.2 %). «Nous sommes en attente de l'évaluation de nos offres 3G par l'agence de régulation», a indiqué Saâd Damma. « L’accessibilité du service à tous nos clients constitue le premier facteur clé de succès pour nous. Il faut donc que nous attendions le verdict de l’ARPT pour avoir une idée claire sur nos investissements dans la couverture 3G du territoire national » a-t-il ajouté. Avec ses 12 millions d’abonnés, 70.000 entreprises clientes et 5.200 antennes BTS couvrant plus de 98% du territoire national, Mobilis, qui compte plus de 5000 employés, s’avère être l’entreprise publique la plus puissante en Algérie, hors secteur énergétique. Pour ce qui est du développement du volet commercial, Mobilis fait état de l’existence de 131 agences réparties sur l’ensemble du territoire national.

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.