Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Houria Abderrahim
  • mercredi 26 juin 2013 03:30

Cevital met le top de la technologie au service de la logistique

Cevital Algérie NumilogDes solutions coûteuses pour des résultats performants.

 

Le groupe Cevital a misé sur les progrès technologiques pour faire revivre le créneau de la logistique en Algérie. Une fonction gérée archaïquement et mésestimée par nombre d’entreprises publiques et privées. Visite guidée de la filiale Numilog du groupe Cevital.

 

Le groupe Cevital a fait le choix de la gestion informatique de ses entrepôts et aires de stockages à l’instar des grandes entreprises occidentales et des grandes firmes internationales. Il s’est doté d’un logiciel de gestion d’entrepôt et des compétences pour le superviser. Et c’est l’inévitable Warehouse Management System (WMS), logiciel du géant Oracle, qui a été sélectionné pour cette mission. Une solution modulaire pour gérer l'ensemble de la chaîne logistique dans les entrepôts. "Ce système de gestion informatique permet à son utilisateur d’avoir une parfaite connaissance des stocks et l’amélioration de la production et du fonctionnement des entrepôts, assure la traçabilité en aval des informations grâce au colisage et au suivi des lots, et optimise les couts de transport", nous explique Farid Messaoudi, directeur d’exploitation de la filiale Numilog de Bouira.

Le déploiement de l’outil gestion a été confié à la direction des systèmes informatiques (DSI) du groupe Cevital. Des entreprises algériennes ont été choisies pour la partie matérielle. Le logiciel Warehouse Management System a été déjà mis en place en mai 2012 au sein de la filiale Numilog de Hassi Ameur à Oran. Une filiale qui propose une solution logistique globale comprenant le transport routier, le stockage et la gestion des stocks, l’emballage, le co-packing et l’étiquetage. Après évaluation des résultats, qui ont montré l’efficacité de l’outil, le logiciel WMS a été installé, en janvier 2013, à Numilog de Bouira, une vaste plate-forme d’une superficie de 80.000 m2. Cette structure s’occupe à la fois de la logistique, notamment le stockage, l’entreposage et le transport de la marchandise. "C’est un logiciel qui va connaitre plus de ramification à travers d’autres centres que compte développer le groupe Cevital", apprend-on auprès des responsables de Numilog de Bouira. Son directeur d’exploitation, Farid Messaoudi, rencontré lors des portes ouvertes organisées par le groupe Cevital, affirme que le choix s’est porté sur "un WMS d’avenir". Selon lui, il existe une "multitude de logiciels de gestion des entrepôts, mais le groupe a choisi le logiciel le plus reconnu pour son efficacité et celui utilisé chez les plus grands distributeurs en Europe et dans le monde". C’est sans doute, ajoute-t-il, « la première fois que ce système de gestion informatique est utilisé en Algérie".

Un investissement onéreux mais justifié

Toujours selon les explications de M. Messaoudi, WMS est un outil qui pilote une plate forme de stockage. Le système permet de "créer une structure informatique, d’intégrer des produits, de faire entrer des produits sur cette plate forme et d’en avoir une traçabilité parfaite". L’objectif est "d’avoir un journal avec un historique de bord pour tracer l’ensemble des entrées et des sorties de la marchandise". WMS "a la capacité de gérer des lots, des dates de fabrication, et des dates limites de consommation, ainsi que la paramétrage de mise en quarantaine automatique des produits, dont la date de péremption est proche". "Un produit référencé par la chaine de magasin, jugé comme ayant une vie logistique de 3 mois, plus un mois de stock. Passé le délai d’un mois, nous recevons une alerte nous prévenant que le produit en question a atteint sa date de fin de vie logistique". L’information "remonte au client", propriétaire du stock en question, qui, pour limiter les pertes, doit décider de passer des commandes magasin, c’est-à-dire écouler les stocks par le biais de la promotions.

A la question de savoir combien coute un tel logiciel et son installation, Farid Messaoudi affirme, sans donner de chiffres, que ce genre d’applications est onéreux. "C’est un coût qui relativement élevé, en fonction des modules qu’on souhaite déployer". Outre le prix, la mise en place de cet outil nécessite "un grand travail en amont". Il faut "structurer le réseau informatique", "mettre en place le WiFi", "déployer les logiciels", et "adapter les paramétrages" de cette "géographie informatique", dit-il encore. C’est ce qui fait de cet outil, "investissement justifié" qui permet "d’éviter tous les problèmes qu’on peut rencontrer sur une chaine d’approvisionnement de produits". Il est même possible d’y ajouter "des modules qui permettent de faire un suivi sur la productivité et la qualité de l’engagement du personnel". Sachant, en outre, que WMS offre l’avantage d’échanger des informations avec d’autres systèmes, plus spécialisés, comme TMS (Transport Management System), et permettre ainsi de "coupler avec la gestion du transport", "l’optimisation des tournées", et le "remplissage des semi-remorques", en favorisant le partage avec d’autres filiales.

A noter que l’utilisation d’un tel système exige une sécurisation informatique de haut niveau. WMS est installé "sur des serveurs déportés dans un Data-Center, qui se trouve dans un lieu que nous garderons confidentiel", selon Farid Messaoudi. Pour protéger sa gestion informatique, le groupe Cevital a mis en place un "système très complexe de sécurisation des lignes" qui "relie les différents sites (Numilog Bouira, Numilog Oran et le Data-Center) avec des lignes de secours ainsi que plusieurs formes de liaisons utilisant les dernières technologies existantes". Cela permettra d’assurer la "continuité du service" dans n’importe qu’elle situation d’urgence.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • Ce type ( RABRAB) avance et les chiens ( ceux qui veulent l’empêcher d'avoir Michelin et le droit de préemption sur DJEZZY) aboient.
    Ce qui me fascine chez lui, c'est qu'il sait où est l'essentiel et ou est l'accessoire dans tout ce qu'il entreprend. Il sait par exemple où se trouve les gisements de valeur pour ses client et pour ses entreprises et il sait que sa pérennité et sa croissance ne peuvent venir que de l'optimisation de sa chaîne logistique . Ceux qui s'appuient sur X ou Y pour s'enrichir ou se développer ( et il y en a beaucoup de pseudo-entrepreneurs de cette catégorie), leurs appuis , ne sont pas éternels, ce que ce RABRAB a visiblement bien compris.

    Rapporter hox mercredi 26 juin 2013 21:16