Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Farid Farah
  • mercredi 2 octobre 2013 02:05

Qui peut arrêter Google !?

La presse traditionnelle, au format numérique ou papier, réussira-t-elle un jour à survivre sans Google ? Un pari difficile selon les observateurs avertis! Son leader incontesté, Rupert Murdoch a déjà tenté le coup et il a subi un échec historique. Le propriétaire de plusieurs quotidiens célèbres comme le Wall Street Journal, The Times et The Sun a décidé, il y’a trois années de cela, de gagner de l’argent sur Internet sans faire appel à Google. Il a retiré ses sites d'information du moteur de recherche pour en faire payer aux internautes le contenu. Cette opération de « désindexation » s’est soldée par un échec flagrant. En effet, pour quelques dollars de revenus publicitaires perdus sur les versions papier, le patron de News Corp n’a pas gagné plus sur le Web. C’est la raison pour laquelle, Rupert Murdoch a qualifié de « vol » l'indexation sans contrepartie financière des contenus de ses sites d'information. La révolution du numérique a ainsi fait propulser Google au point de menacer directement l’existence des groupes de la presse traditionnelle. Ces derniers se trouvent pris en tenaille, entre l'obligation de trouver un compromis entre le coût des investissements dans le numérique et la philosophie économique du Web, où l'information est mise à disposition des internautes gratuitement, et la baisse de leurs ventes papier.

De nombreux spécialistes des TIC ont affirmé clairement, dans plusieurs publications, que les technologies du numérique vont faire disparaître un jour le métier du journaliste. Pour eux, le consommateur (lecteur), les entreprises (hébergeurs) et les acteurs technologiques comme Google entrent dans une nouvelle ère avec des nouvelles règles : l’information en temps réel, la gratuité du contenu des données consommées et le financement par le réseau (publicité électronique). De jour en jour, cette situation devient de plus en plus insupportable pour les éditeurs de presse de plusieurs pays qui réclament quotidiennement l’instauration d’un équilibre économique avec Google et au respect des droits d'auteur par ce dernier. Mais les responsables du moteur de recherche sont passés à la vitesse supérieure. Après avoir créé son fonds pour l'innovation numérique de la presse, Google est sur le point de lancer baptisé Google Play News, une application numérique sous Android à travers laquelle un kiosque de journaux numériques est commercialisé au numéro et par abonnement Qui l’arrêtera ?

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.