Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 26 juin 2013 06:41

Une dizaine d’entreprises publiques éligibles à une introduction à la Bourse d’Alger (Cosob)

Bourse d'algerLe siège de la Bourse d'Alger.

Une fois la liste des entreprises remplissant les conditions requises arrêtée, le Conseil des participations de l’Etat (CPE) statuera sur celles qui seront introduites à la Bourse et à quelle hauteur devrait être ouvert leur capital.

 

Une dizaine d’entreprises publiques éligibles à une introduction à la Bourse d’Alger a été identifiée, avait récemment indiqué à l’APS une source proche de la Commission de surveillance des opérations de bourse (Cosob).

"Une liste d’une dizaine d’entreprises publiques nous a été remise. Actuellement, nous sommes au stade de l’évaluation technique de ces entreprises pour décider de leur éligibilité à l’introduction à la Bourse d’Alger", a précisé la même source.
Une fois l’étude technique terminée et la liste des entreprises remplissant les conditions requises arrêtée, elle sera proposée à la prochaine réunion du Conseil de participation de l’Etat (CPE) qui statuera sur les entreprises qui seront introduites à la Bourse et à quelle hauteur devrait être ouvert leur capital, a-t-on ajouté. Auparavant, le ministre des Finances Karim Djoudi avait indiqué qu’une opération d’identification de plusieurs entreprises publiques de taille moyenne éligibles à une introduction en Bourse a été lancée.
"Nous avons saisi certains départements ministériels consécutivement à une instruction du Premier ministre en vue d’une identification des entreprises publiques, de taille moyenne, éligibles à une introduction en Bourse", avait-t-il déclaré en marge d’un séminaire sur les avantages de l’introduction en bourse organisé par la Cosob.
En 2012, des amendements ont été introduits sur le règlement général de la Bourse d’Alger dans le but de réorganiser le marché boursier national par la création de trois compartiments, dont un marché principal réservé aux grandes entreprises, un marché dédié aux PME et un troisième marché destiné à la négociation des obligations assimilables du Trésor (OAT).
Les conditions d’admission des PME au marché boursier ont été ainsi "significativement" assouplies.
La Bourse d’Alger, dénommée SGBV, a été créée en 1997 avec pour actionnaires les six banques publiques que compte le pays (BDL, BEA, BADR, CPA, BNA et CNEP).
Elle regroupe trois titres seulement : El Aurassi, Saidal (publics) et Alliance assurance (privé) qui sont actuellement cotés, totalisant une capitalisation de 13,3 milliards de DA (quelque 180 millions de dollars) en 2012, soit moins de 0,1% du PIB.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

2 Commentaires

  • Cela fait plusieurs fois que l on a des depeches aps citant une source proche de la Cosob. C est grave. La Cosob est le regulateur et est censee respecter la confidentialite des discussions avec les emetteurs potentiels. Avez vous deja entendu la SEC ou la COB faire des declaration sur des intentions d introductions en Bourse?
    S il etait reellement question d introduire sereieusement des societes publiques en bourse, ce serait aux entreprises ou aux proprietaires (sgp, ministeres) de l annoncer, pas a "une source proche de la Cosob".

    Rapporter Moh samedi 29 juin 2013 06:16
  • Et NC Rouiba, on l'a retire ?

    Rapporter Bouloulou mercredi 26 juin 2013 13:00