Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 22 Janvier 2018

  •   Yazid Ferhat
  • lundi 25 novembre 2013 19:17

Des pylônes télécom 100 % made in Algeria pour l’opérateur public Mobilis

Saad Damma (PDG de Mobilis) et Abdelhakim Maouche (PDG de Tubprofil (Ph. DR)

Fruit d’un partenariat public-public entre Mobilis et l’entreprise Tubprofil, le premier pylône de fabrication 100% algérienne, sortira bientôt de la zone industrielle de Réghaia (Alger). Un produit totalement intégré qui répondra aux besoins du déploiement réseau de Mobilis.

L’opérateur public de la téléphonie mobile, ATM-Mobilis lance en partenariat avec et l’entreprise Tubprofil, une filiale du groupe public Anabib spécialisé dans la fabrication de tubes en acier pour les différents besoins de l’industrie, le premier pylône télécom de fabrication algérienne. L’accord a été signé ce lundi au siège de Tubprofil dans la zone industrielle de Réghaia (Est d’Alger), entre le PDG de Mobilis, Saad Damma et le patron de Anabib, Abdelhakim Maouche. L’accord porte sur la préparation, l’installation, l’exploitation et le suivi technique des pylônes.
Le PDG de Mobilis a déclaré à cette occasion que ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie du gouvernement pour promotion de la production nationale et la réduction de la facture des importations. Mobilis va garantir, en vertu de ce partenariat, un plan de charges conséquent au profit de Tubprofil, allant jusqu’à 9000 pylônes par an, a-t-il précisé. Selon lui, Mobilis a « convaincu » les entreprises sous-traitantes spécialisées dans l’installation et la mise en service des réseaux télécom d’acquérir ces pylônes « Made in Algeria ».
Le gage de qualité algérienne
Pour ce projet Anabib a investi 250 milliards de DA pour mettre en place les installations dédiées au façonnage des pylônes et mats, a précisé pour sa par M. Maouche. A travers cet investissement, Anabib compte se positionner en tant que leader national dans ce type de produits.
Les besoins en pylônes des opérateurs de la téléphonie mobile sont satisfaits exclusivement par l’importation, notamment en provenance de Tunisie et de Turquie. Des installations pas toujours conformes aux exigences de qualité, a-t-il ajouté. Selon lui, la qualité du produit Anabib, dont la matière première provient d’El Hadjar (ArcelorMittal Annaba), est nettement supérieure à celui fabriqué à base de cornières. Le pylône est homologué par les services du CTC et de Vérital.
Les responsables des deux sociétés ont procédé à l’inauguration de la station GSM érigée sur le premier pylône fabriqué par Anabib. Ce prototype installé au sein de la zone industrielle a coûté pour Anabib près de 150 millions de DA, selon les explications fournies sur place par Hamid Lakhdari, le président du Comité des participations de la filiale Tubprofil.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.