Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 22 Janvier 2018

  •   Algérie Presse Service
  • vendredi 22 novembre 2013 09:22

Algérie - L’équipement de l’autoroute est-ouest attend la décision de la Commission des marchés

 Autoroute - NaftalUne station Naftal sur l'autoroute est-ouest (dr)

Les travaux de réalisation des équipements de l’autoroute est-ouest seront entamés dès la signature des contrats avec les sociétés de réalisation, et après l’autorisation de la commission nationale des marchés, a indiqué, jeudi à Alger, le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali.

  "En ce qui concerne les équipements de l’autoroute est-ouest, les contrats seront signés à la fin de l’année avec des sociétés qui sont déjà désignées", a dit le ministre lors d’un point de presse en marge de l’inauguration du 11e Salon international des travaux publics. M. Chiali a précisé que "les offres sont actuellement au niveau de la commission nationale des marchés", étape préalable à la signature des contrats. Sollicité pour davantage de détails, le directeur général de l’Algérienne de gestion des autoroutes, Ali Khelifaoui, a indiqué que trois consortiums composés d’entreprises algériennes et étrangères sont désignés pour effectuer les travaux d’équipement. Chaque groupement d’entreprises sera chargé de la réalisation d’un lot de l’autoroute. Un groupement algéro-ibero-suédois (Cosider, Indra, Ericsson) se chargera de la partie centre, le deuxième groupement algéro-italien (Rotahem, Daravera) réalisera le lot est, et le dernier groupement algéro-luso-espagnol (ETRHB, Texeira, SAIS) effectuera les travaux du lot ouest.

 Le péage effectif en 2016

 Parmi les travaux envisagés, il y a les aires de repos, les équipements des stations de péage et les centres d’entretien ainsi que les équipements de sécurité comme les bornes de détresse. M. Khelifaoui a ajouté que le péage sur l’autoroute sera effectif à partir de 2016 et que le tarif sera étudié afin d’être à la portée du pouvoir d’achat des citoyens. A propos des autres projets confiés au ministère des Travaux publics, le ministre a indiqué que leur montant a été de 78 milliards (mds) de dollars "en 8 ou 9 ans", ce qui équivaut à 5.000 mds de DA. Pour le prochain plan quinquennal, le ministre a indiqué que les sociétés algériennes seront dans la capacité de signer des conventions avec leurs homologues étrangères afin de réaliser de nouveaux projets car elles ont les capacités requises. Sur le plan du partenariat le ministre a signé à l’ouverture du Salon deux conventions avec l’Italie et le Portugal. La première porte sur l’achat d’équipements et la seconde a pour objet d’effectuer des échanges avec des laboratoires portugais "afin d’engager des études et des analyses pointues". L’inauguration du Salon a eu lieu en présence du secrétaire d’Etat portugais aux Infrastructures, aux Transports et à la Communication, Sergio Montero. Le Salon, qui se poursuivra jusqu’au 25 novembre regroupe 389 exposants dont 206 nationaux et 183 étrangers venus de 14 pays dont la France, le Portugal, l’Italie, la Tunisie, la Chine et le Japon. Ce Salon est spécialisé dans les travaux d’entretien routier, les équipements routiers, maritimes et aéroportuaires ainsi que les équipements pour chantiers.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.