Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Oussama Nadjib
  • jeudi 5 décembre 2013 13:24

Importants gisements découverts dans le sud Algérien, selon un responsable de GDF-SUEZ

  Dennis SimmonneauDenis Simonneau, directeur des relations internationales du groupe énergétique franco-belge GDF Suez (dr)

Un dirigeant du groupe énergétique franco-belge GDF-Suez a indiqué, aujourd’hui à Paris, que des annonces vont être faites sur la découverte d’importants gisements hydrocarbures, probablement du gaz, dans le sud algérien.

 

 Sans être précis, probablement pour ne pas être en défaut avec la procédure pour l’annonce officielle des découvertes d’hydrocarbures qui implique une concertation entre les partenaires et Sonatrach et une validation par le ministère de l’énergie, Denis Simonneau, membre du Comité Exécutif en charge des Relations européennes et Internationales du Groupe GDF SUEZ s’est exprimé au Forum Euro-Mediterranean Competitiveness Confederation (EMCC). Après avoir rappelé les relations établies avec Sonatrach dans le domaine de l'exploration - production, le représentant de GDF-Suez a évoqué des résultats probants. « Des annonces vont bientôt être faites concernant la découverte de gisements importants dans le sud de l'Algérie", a relevé dans son intervention Denis Simonneau. Il a également fait état de la reprise des projets dans le nucléaire. Pour rappel, le Groupement Touat Gaz, formé de Sonatrach et GDF Suez, opérant sur les gisements gaziers de Touat, a signé le 7 aout avec la société espagnole Técnicas Reunidas un contrat EPCC (ingénierie, équipement, construction, mise en service) portant sur le développement des gisements situés dans la wilaya d'Adrar. Il s’agit de réaliser une usine de traitement de gaz et d'un réseau de collecte de 14,2 millions de mètres cubes (m3) par jour de gaz naturel brut pour la production de 12,8 millions m3/jour de gaz et 1.803 barils par jour de condensât.

 En exploration dans le bassin d’Illizi

 En avril dernier, dans un entretien à Maghreb Emergent, Sid Ali Betata président de l’Agence nationale de valorisation des hydrocarbures (Alnaft) a cité GDF-Suez parmi ceux qui ont investi dans l’exploration au sud-est d’Illizi en joint-venture avec REPSOL-ENEL et Sonatrach. En novembre 2012, Sonatrach a d’ailleurs annoncé une découverte de gaz naturel dans le bassin d’Illizi réalisé avec ses trois partenaires le Français GDF Suez, l’Espagnol Repsol et l’Italien Enel SPA. Découverte située dans le périmètre sud-est d’Illizi (blocs 232 et 241 a) à 50 kilomètres au sud-est d’In Amenas. Sonatrach avait indiqué que le test effectué au niveau du puits Tihalatine sud-1 (THIS-1) a permis de produire un débit de 105.000 mètres cube par jour, à partir du réservoir ordovicien situé à plus de 1.000 mètres de profondeur. “Ce résultat confirme le potentiel en hydrocarbures de l’ordovicien dans la structure de Tihalatine sud” avait indiqué Sonatrach en ajoutant que les partenaires du consortium allaient réaliser des travaux d’appréciation pour évaluer l’étendue de la découverte.


Évaluer cet élément
(9 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.