Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   Boualem Alami
  • dimanche 11 août 2013 14:32

Record de consommation d’électricité à plus de 10 gigawatts en Algérie

Pic électriqueLe record de consommation de 10 GW a été dépassé le 27 juillet (dr)

 Le seuil de 10 Gigawatt  de consommation d’électricité a été dépassé le 27 juillet dernier : un record historique. Des nouvelles habitudes de consommation gonflent la demande avec des puissances appelées sans précédent.  

 

 Les 26 et 27 juillet dernier, le ''pic'' de consommation en énergie électrique a atteint et dépassé un record historique de 10 gigawatts, selon le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER).  ''L’Opérateur du Système électrique national a enregistré du 25 au 27 juillet des niveaux de consommation jamais atteint auparavant sur le réseau national interconnecté avec un record de 10,26 GW'', note le Centre. L’appel de puissance maximal "matin" a enregistré trois records consécutifs pendant cette période (9787 MW le 25 juillet, 9798 MW le 26 juillet) et a dépassé le seuil symbolique de 10 GW en atteignant 10036 MW le 27 juillet 2013 vers 14h. Le CDER ajoute que l’appel de puissance maximal "soir" a dépassé le seuil de 10 GW durant ces trois jours, souligne le CDER selon lequel ''ce niveau historique de consommation a été atteint pour la première fois le 25 juillet vers 21h avec 10028 MW et a été aussitôt dépassé, le soir du 26 juillet, avec 10262 MW de puissance appelée''. D'autre part, ces appels de puissance (en énergie électrique) ont dépassé de 623 MW et de 742 MW les niveaux établis et enregistrés en juillet 2012, soit une hausse respective de 6,6% et 7,8% pour l’appel de puissance maximal matin et soir.

 Les coupures du ramadhan s'expliquent

 Ces niveaux de consommation coïncident en fait avec les coupures d'électricité annoncées le 28 juillet dernier par la Société de distribution de l’électricité et du gaz d’Alger (SDA), et qui avaient affecté près de 10.000 foyers de plusieurs quartiers et villages des wilayas d'Alger et de Tipaza. Le record de puissance appelée avait été enregistré les 26 et 27 juillet dernier, en fait un week-end, et la durée des coupures d'électricité avait duré de cinq minutes à la Casbah d'Alger par exemple à plusieurs heures dans d'autres quartiers, notamment à Kouba. Selon un communiqué de la SDA, ces coupures d’électricité ont été provoquées par "les fortes chaleurs qu’a connues la capitale durant ce week-end", précisant qu'elles (coupures) ''se sont produites en dépit de la réalisation dans le cadre d’un plan d’urgence de 712 postes pour la capitale et qui ont été rajoutés au réseau électrique de notre société".

 27 milliards de dollars pour un plan d'urgence

  Un programme d’urgence de production d’électricité a été mis en œuvre par les pouvoirs publics dès le mois de septembre 2012 pour préparer l'été 2013 et répondre à une demande en énergie électrique en hausse constante, évaluée à plus de 18% à l'orée de 2017. Ce programme d'urgence a permis la réalisation de nouvelles infrastructures destinées essentiellement à renforcer le réseau national dont les capacités de production seront augmentées de 2.400 mégawatt (MW) sur le réseau interconnecté du Nord du pays et 200 MW au Sud pour l'été 2013. Et, à moyen terme, un programme d’investissement a été déjà lancé pour produire 12.000 MW sur le réseau électrique à l’horizon 2016-2017, réaliser 13.000 km de lignes HT et 150.000 km de lignes de distribution, selon le PDG de Sonelgaz, M. Nouredine Bouterfa. Coût de l'opération: 2.000 milliards de dinars, soit environ 27 milliards de dollars pour renforcer le parc algérien de production d'électricité, avec l'apport d'une capacité additionnelle de 12.000 MW à l'horizon 2016, avait annoncé en août 2012, après un mois de ramadhan marqué par de fortes chaleurs et des coupures d'électricité dans la majeure partie du pays, le ministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.