Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   Yazid Ferhat
  • jeudi 28 février 2013 17:29

GE bien placé pour remporter le marché de renforcement du parc algérien de production d'électricité

Sonelgaz


Le groupe public Sonelgaz n’a reçu que deux soumissions en réponse à son appel d’offres portant fourniture d’îlots de puissance et engagement à réaliser un complexe industriel de fabrication de turbines à gaz, de turbines à vapeur, d’alternateurs ainsi que de leurs systèmes de contrôle commande. Il s’agit des soumissions de General Electric et de Siemens. La compagnie américaine a présenté la meilleure offre en matière de coût d’investissement, soit 1,868 milliard de dollars et 3,602 milliards de dinars, et aussi en matière de tarif du Kw/heure, soit 2,27 DA.

Les résultats provisoires de l’avis d’appel d’offres national et international portant sur la réalisation d’une capacité de production additionnelle d’électricité de 8.400 MW à l’horizon 2017 donnent General Electric comme futur constructeur de 6 nouvelles centrales électriques et d’un Complexe industriel de fabrication de turbines à gaz, de turbines à vapeur, d’alternateurs et de leurs systèmes de contrôle-commande. GE-France a, en effet, proposé une offre financière en devises étrangères de 1,86 milliards de dollars et une offre en monnaie nationale de 3,6 milliards de dinars. Son unique concurrent, l’Allemand Siemens, a fait, lui, une offre de 1,93 milliards d’euros.

Le maître d’ouvrage attribuera provisoirement le marché au candidat ayant le prix du kW/h le plus bas, ont précisé des cadres de Sonelgaz. Le coût du Kw/h proposé par GE est de 2,27 DA contre 2, 41 dinars pour Siemens.

Les deux firmes sont en concurrence pour deux lots. Le premier concerne la fourniture des turbines à gaz, des turbines à vapeur, des alternateurs, de leur système de contrôle-commande et des pièces de rechange y afférentes pour la réalisation de six centrales électriques en cycle combiné. Le second lot porte sur la réalisation par le soumissionnaire retenu pour le premier lot, en partenariat avec une partie algérienne, d’un complexe industriel de fabrication de turbines à gaz, de turbines à vapeur, d’alternateurs ainsi que de leurs systèmes de contrôle-commande.


Un complexe industriel pour fournir les équipements

 

Le gouvernement algérien a décidé de développer, en urgence, le parc national de production d’électricité par une capacité additionnelle de 8400 MW répartie entre six nouvelles centrales avec des mises en service industrielles impératives : avant l’été 2015 pour les turbines à gaz et avant l’été 2017 pour les cycles combinés. Ces nouvelles centrales seront réalisées à Mostaghanem, Kaïs (Khenchela), Oumache (Biskra), Naâma, Jijel et Djelfa.

Pour le PDG de Sonelgaz, Mohamed Bouterfa, derrière cette acquisition de turbines à gaz pour satisfaire les besoins de la demande nationale en électricité se profile le grand projet de construction du complexe industriel qui fournira l’équipement nécessaire aux centrales électriques. Ce complexe sera constitué de quatre usines. La première pour la fabrication de turbines à gaz d’une puissance unitaire variant entre 100 et 250 MW, la deuxième pour la fabrication de turbines à vapeur, d’une puissance unitaire variant entre 50 et 160 MW, la troisième pour la fabrication d’alternateurs qui seront couplés aux turbines à gaz et à vapeur pour convertir leur énergie mécanique en énergie électrique et la quatrième usine pour la fabrication de systèmes de contrôle-commande des turbines fabriquées dans ces usines.

Notons que ce plan de développement du parc national de production d’électricité verra une participation nationale, notamment au niveau des travaux de génie civil qui seront confiés à INERGA et d’autres entreprises nationales. Le transport terrestre de tous les équipements et matériels sera confié à TRANSMEX et les travaux de montage des équipements confiés à ETTERKIB.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.