Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   Younès Djama
  • mardi 22 janvier 2013 16:25

Algérie- SDA continue de se préparer aux urgences de la surconsommation d’électricité en été

clim marché climLe développement du marché de la climatisation a entraîné une explosion de la consommation électrique.


Due à une sévère canicule, la surconsommation d’énergie électrique de l’été 2012 a engendré un grand déséquilibre entre l’offre et la demande. Elle a poussé la Société de distribution de l’électricité et du gaz d’Alger (SDA), qui couvre les wilayas d’Alger, Boumerdès et Tipaza, à mettre en œuvre un plan d’urgence dont le coût prévisionnel est estimé à 10 milliards de dinars.

 

La canicule de l’été 2012 a provoqué 582 incidents sur les réseaux électriques souterrains et 303 incidents sur les réseaux aériens, a rappelé aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, Abdelkader Boussourdi, le PDG de la Société de distribution de l’électricité et du gaz d’Alger (SDA), filiale du groupe Sonelgaz couvrant les wilayas d’Alger, Boumerdès et Tipaza. « Afin de ne pas revivre cette même situation voire pire, la SDA a lancé son plan d’urgence électricité 2012/2013 qui permettra de renforcer le réseau électricité, d’assurer la qualité de service et, par là-même, sa continuité ». Le budget prévisionnel de ce plan est estimé à 10 milliards de DA, a-t-il souligné, n’excluant pas de rallonge budgétaire.

Selon Abdelkader Boussourdi, l’acquisition de terrains, la construction de postes, la réalisation et le renforcement du réseau moyenne tension (MT) sous-terrain et aérien, ainsi que le remplacement de l’ancien réseau basse tension (BT), sont autant d’opérations lancées en octobre 2012, dans le cadre du plan, et qui se poursuivront jusqu’à l’été 2013.

Le PDG de la SDA a précisé que celle-ci avait besoin d’acquérir 534 assiettes foncières représentant autant de « postes sources » électriques : 427 pour la capitale, 40 pour Tipaza et 67 pour Boumerdès. Chaque assiette de terrain représente 20m².

En plus des assiettes à acquérir et des postes à installer, la plan d’urgence de la SDA comprend une partie réseau HTA (aérien et sous-terrain), d’une longueur estimée à plus de 600 kilomètres, et le remplacement du réseau basse tension ancien d’un total de 365 kilomètres.

Sept postes mobiles pour Alger, Boumerdès et Tipasa

Abdelkader Boussourdi a jugé que l’acquisition des terrains avance à une cadence appréciable « grâce à la mobilisation des pouvoirs publics ». Ainsi, pour ce qui est de la wilaya de Tipaza, son taux frôle les 100% tandis qu’à Alger et Boumerdès il est de 91%.

Le plan prévoit, en outre, la réalisation de 7 postes électriques mobiles, dont 5 au profit de la capitale, a encore annoncé le premier responsable de la SDA, expliquant que s’il n’y a pas de « plan spécial pour l’hiver », c’est que pendant la saison hivernale, il y a d’autres urgences. Il a cité parmi elles « la chute de câbles électriques à cause des tempêtes » qui a justifié, a-t-il dit, « la mise en place d’un système d’intervention 24/24h ».


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.