Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 24 Septembre 2017

  •   Aymen Zitouni
  • jeudi 26 décembre 2013 14:02

La Société libyenne de sidérurgie « Lisco » lorgne le marché algérien de l’acier

 

Le PDG de la Société libyenne de sidérurgie Lisco, Mohamed Abdelmalik al-Faqih table sur une hausse de production en 2014 malgré le risque de persistance des perturbations de l’alimentation en électricité et de gaz. Il compte sur le marché algérien pour absorber cette production supplémentaire.

 

La société publique de sidérurgie, Libyan Iron and Steel Company (Lisco) compte sur l’attractivité du  marché algérien pour exporter son acier afin de compenser la perte des marchés européens comme la Grèce, l'Italie et l'Espagne, qui ont souffert de la crise de la zone euro, ainsi que l'Egypte, qui est sous l’emprise des turbulences. « Maintenant, nous essayons d'ouvrir un nouveau marché qui est l'Algérie où la demande en acier est très élevé », a indiqué à Reuters, le PDG de la Société, Mohamed Abdelmalik al-Faqih. « Nous sommes en pourparlers avec les commerçants algériens », a-t-il précisé.

L'Algérie importe annuellement pour une valeur moyenne de 10 milliards de dollars d'acier. Le complexe sidérurgique d’El Hadjar (Annaba), le fleuron de l’industrie algérienne qui peine depuis des années à atteindre l’objectif d’un millions de de tonnes par an, n’est pas en mesure de satisfaire une  demande estimée à plus de 5 millions de tonnes annuellement. Dans les dix prochaines années, la demande est appelée à croître à 10 millions de tonnes de fer. L’accord signé en octobre dernier entre ArcelorMittal (qui détient désormais 49 % du capital d’el Hadjar) et le groupe public Sider prévoit d’atteindre une production annuelle modeste de 2,2 millions de tonnes en 2017.

Le projet du complexe sidérurgique de Bellara (Jijel) lancé récemment avec les Qataris (49 %), Industries Qatar et Qatar Mining, en partenariat avec le groupe Sider et le Fonds national des investissements (FNI),  devra entrer en exploitation dès 2016 avec une capacité de production de 2,5 millions de tonnes par an au démarrage, avant de passer à 4,8 millions  de tonnes dans une phase ultérieure.

Une hausse de la production en 2014

Si d’ores et déjà la Société libyenne s’est engagée dans des négociations pour alimenter le marché algérien, c’est parce qu’elle table sur une hausse de la production en 2014. « La production globale s'améliore », selon Al Fagih. «Nous avons un plan de production pour l'année à venir qui prévoit une légère augmentation », a-t-il précisé à Reuters, soulignant toutefois que de nombreux problèmes entravent l’activité de la société notamment le manque de capacité d'alimentation en électricité et en gaz naturel. Des coupures d'électricité ont frappé Tripoli et d'autres grandes villes en raison du au blocage des gazoducs, des champs pétroliers et les ports maritimes par les milices. Ces événements entravé la production de Lisco cette année, forçant la fermeture d'un atelier de fusion pour près d'un mois.

Pour l’année 2014, Lisco prévoit de produire 1,1 million de tonnes d'acier liquide, 1 million de tonnes de fer de réduction directe et près d’un million de tonnes d’autres produits sidérurgiques. La société libyenne prévoit également un plan de d’investissement de l’ordre de 3 milliards de dollars avec entre autres l’ouverture d’une nouvelle usine de laminage à froid à la fin de 2014, en plus de l'usine de barres prévue dans le cadre de l'expansion d’avant la révolution.

Lisco, un des plus grands producteurs d'acier de l'Afrique du Nord, a été lancée sous Mouammar Kadhafi pour diversifier les exportations libyennes dominées par le pétrole. Elle a cessé ses activités pendant le soulèvement 2011, qui a renversé Kadhafi. Lisco n’a repris la production qu’en 2012.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.