Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Avril 2018

  •   Younes Djama
  • mardi 23 juillet 2013 17:06

Abdelwahab Rahim annonce un nouvel hypermarché Ardis à Oran en 2014 (sons)

Abdelouahab Rahim évoque ses projets sur Radio M.

Abdelwahab Rahim, président de la Holding Arcofina, hôte ce mardi, de Radio M., la webradio de Maghreb Emergent, annonce l’ouverture d’un nouvel hypermarché Ardis en 2014 à Oran dans le cadre d’un plan d’investissement qui prévoit la réalisation de 14 centres commerciaux de même taille dans le pays. 

La date du 5 juillet a été choisie pour la prochaine inauguration du centre d’Oran. Une date-symbole pour le groupe, qui correspond à celle de l’inauguration du premier hypermarché Ardis à Alger le 5 juillet 2011. Selon M. Abdelouahab Rahim, le groupe prévoit l’implantation de 14 autres centres Ardis à travers le pays, mais leur concrétisation dépendra des autorisations de l’Administration et de la disponibilité des terrains. Ce qui fait dire à M. Rahim : « on va faire là où on peut ». La présence d’autres enseignes concurrentes (Uno, Centre commercial de Bab Ezzouar), ne semble pas gêner le propriétaire d’Ardis. C’est au contraire une complémentarité, dit-il, surtout que le pays manque d’espaces de ce type. « Tout élément qui participera au confort de la population est le bienvenu. Il faut qu’il y en ait d’autres », a-t-il déclaré.   

  Alger Medina, une priorité pour le groupe

Revenant sur le grand chantier Alger Medina, projet phare d’Arcofina, holding qui combine une grande variété de métiers comme l’hôtellerie et l’immobilier d’affaires (Dahli), l’assurance (2A), la pharmacie, métier d’origine du groupe, Abdelwahab Rahim estime que « c’est un excellent projet qui devait consacrer effectivement le premier business district d’Alger et même de l’Algérie ». Selon l’intervenant, Alger Medina est un projet structurant et prioritaire pour son groupe car « il répond parfaitement aux besoins d’aujourd’hui et aux besoins du futur ». M. Rahim annonce la livraison de la seconde tranche de la première phase pour 2015, précisant que la partie « divertissement » du projet comprenant un centre commercial et un aqua-parc a déjà été livrée.

 

Evoquant le rythme de réalisation du projet, M. Rahim l’impute beaucoup plus à l’absence d’une grande entreprise capable de prendre en charge les différents aspects de l’ouvrage qu’à des problèmes de financement : « L’argent ne pose pas de problème car nous réinvestissons tous nos bénéfices et nous avons recours aux banques en plus de la levée de fonds que nous avons effectuée », a-t-il rassuré. Le projet Alger Medina est composé d’une zone commerciale et de loisir dont les supermarchés Ardis, un quartier d’affaires composé de tours de bureaux, d’hôtels et d’un palais des congrès bureaux, et une marina d’une capacité de 600 bateaux et qui attend toujours les autorisations nécessaires de la wilaya d’Alger. 


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • Le centre ardis d'oran mettra bien 3 ans de plus pour etre achevé vu la lenteur des ouvriers à travailler sur le chantier. Je n'ai jamais vu un chantier aussi mal foutu, y a t il un représentant de l'investisseur, mettre 2 ans rien à creuser. Pourquoi personne n'a convié les habitants des quartiers en vironnants le futur centre pourtant n'est ce pas eux le futur vivier du centre en leur expliquant quelle forme aura le centre et quels sont les délais de réalisation etc cela fait da,s les pays voisins mais nous on ignore totalement les consommateurs.

    Rapporter ZIANE samedi 7 septembre 2013 13:19