Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 26 Juillet 2017

  •   Younes Djama
  • dimanche 29 décembre 2013 14:31

Les premières sanctions tombent contre la FAF après le piratage du match Algérie-Burkina - El Khabar

 

La FAF sanctionnée par la FIFA pour cause de match piraté par ...l'ENTV (DR)

La FIFA vient d’infliger à la télévision égyptienne, une amende de 2 millions de dollars pour la retransmission illégale du match de barrage Egypte-Ghana. La sanction contre la télévision algérienne pour le même motif n’est pas encore tombée mais la chaîne Qatarie Al Jazeera aurait déjà sévit en réclamant 1,5 millions de dollars, selon le quotidien El Khabar.

L’épisode du piratage de la rencontre Algérie Burkina Faso par la Télévision algérienne commence à livrer ses premières mesures disciplinaires. Selon El Khabar, les comptes de la Fédération Algérienne de Football (FAF) auprès de la FIFA et de la Confédération africaine de football (CAF) ont été gelés à la demande du groupe Al Jazeera Sport, qui réclame le paiement de la somme de 1,5 million de dollars (12 milliards de centimes), représentant les droits de retransmission de l’ultime rencontre de l’équipe nationale comptant pour la qualification à la Coupe du monde au Brésil. L’ENTV, avec l’accord des plus hautes autorités du pays, avait décidé de pirater le signal d’Al Jazeera pour permettre à des millions d’algériens de suivre en direct, le match contre la sélection du Burkina Fasso. La chaîne sportive qatarie avait vivement réagi à cet acte, le qualifiant de piratage, et annoncé par la même occasion qu’elle comptait engager une action en justice contre l’ENTV pour faire valoir ses droits.
L’ENTV dans un pétrin…la FAF aussi
En attendant des sanctions contre la télévision algérienne, c’est la FAF qui se retrouve empêtrée dans cette « affaire » avec le gel de ses avoirs auprès de l’instance internationale de football. El Khabar ajoute que la sanction de la FIFA risque d’avoir sur la préparation des Verts pour le Mondial brésilien. D’après la même source, l’entreprise de télévision publique a engagé une véritable course contre la montre pour se « débrouiller » la somme exigée par la chaîne qatarie. Le DG de l’ENTV, Tewfik Khelladi, aurait demandé au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, de payer une partie des 1,5 million de dollars, tandis que l’ENTV se chargera de régler la somme restante. Une proposition que Raouraoua a catégoriquement refusée. M. Khelladi, s’est par la suite tourné vers le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Là encore, à en croire le quotidien El Khabar, Khelladi aurait essuyé la même fin de non-recevoir.
Al Jazeera Sports avait exigé 1,5 millions de dollars les droits de retransmission
Le directeur général de la télévision publique algérienne, Tewfik Khelladi a expliqué sa démarche « légitime » par « le droit des téléspectateurs à voir évoluer leur équipe nationale ». Dénonçant le chantage de la chaîne qatarie, M. Khelladi a assuré que l’ENTV a « négocié jusqu'à la dernière minute » les droits de retransmissions qu’Al-Jazeera a porté à 1,5 millions de dollars et conditionnés par l'ouverture d'un bureau d'Al-Jazeera en Algérie. Ce "chantage" dénoncé par le responsable de l'ENTV n'a pas toutefois été démenti par la chaîne qatarie dans son communiqué.

 


Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.