Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 24 Septembre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • lundi 23 décembre 2013 11:50

La compagnie canadienne Kinross supprime près de 300 emplois dans sa mine d’or en Mauritanie

Tasiast, le gisement d'or exploité par la firme canadienne Kinross (DR)

La compagnie canadienne Kinross, qui exploite un immense gisement d’or dans le nord de la capitale Nouakchott annonce la réduction de ses effectifs dans le pays de près de 300 employés, en raison d’une conjoncture mondiale défavorable liée à la chute du prix de l’or.

Les suppressions dans les effectifs concernent la filiale mauritanienne Tasiast. Kiross évoque la chute mondiale des cours, au moment où les coûts de production sont en hausse, selon un communiqué de la compagnie. "Les 293 salariés concernés ont reçu leurs notifications de licenciement. 272 personnes travaillant à Tasiast sont concernées, dont 71 dans l'exploration et 21 au bureau de Kinross à Nouakchott", précise le communiqué.
La mine d'or de Tasiast est située à 150 km au nord de la capitale. "Le secteur aurifère est sous pression en raison d'un prix de l'or en baisse et de la hausse des coûts de production : le prix de l'or a chuté d'environ trente pour cent au cours des douze derniers mois", indique Kinross. La société estime que cette réduction d'effectifs vise à assurer la viabilité de ses activités à long terme en Mauritanie, où selon elle, environ 3.600 employés et entrepreneurs continuent à travailler à Tasiast et Nouakchott.
Coupes sur les dépenses à travers le monde
La bataille des coûts menée par Kinross ne concerne pas seulement sa filiale mauritanienne. La compagnie dit parallèlement prévoir "d'importantes réductions des dépenses pour toutes ses activités à travers le monde". Dans un communiqué publié en octobre, la multinationale avait évoqué "des compressions des effectifs au siège social à Toronto (Canada), la fermeture d'un bureau à Vancouver (Canada) et d'un bureau d'exploration au Mexique, ainsi que d'importantes réductions du personnel expatrié à Tasiast".
La multinationale canadienne avait envisagé une extension de ses activités à partir de 2014 en Mauritanie, en raison de la production record de la mine de Tasiast et après une étude récente de pré-faisabilité "concluante". La mine d'or de Tasiast est présentée comme la troisième au monde par Tasiast Mauritanie. La compagnie a débuté ses opérations commerciales en 2008.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.