Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 24 Septembre 2017

  •   Algérie Presse Service
  • samedi 28 décembre 2013 18:46

Algérie - Violences intercommunautaires à Ghardaïa : initiative annoncée de Sellal

 ghardïa Une triste fin d’année à Ghardaïa (dr)

Les affrontements inter-communautaires entre mozabites et chaamba à Ghardaïa suscitent l’émoi et des interrogations en Algérie. Abdelkader Messahel, le ministre de la Communication,  annonce une initiative du Premier ministre Abdelmalek Sellal pour mettre fin à ce qui est qualifié « d’échauffourées ».

 

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, annoncera prochainement une initiative pour mettre fin aux échauffourées entre jeunes dans certains quartiers de la ville de Ghardaïa, a indiqué samedi à Alger le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel. Le Premier ministre est quotidiennement en contact avec les notables de la wilaya de Ghardaïa et "annoncera prochainement une initiative" à ce sujet, a indiqué M. Messahel lors de la conférence de presse périodique qu’il anime conjointement avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. Il a précisé que "tout Algérien a le droit d’exprimer des revendications, mais cela doit se faire dans le strict respect de la loi" et "le respect des biens d’autrui". "La situation semble calme", a-t-il dit avant de souhaiter voir ce calme perdurer et de saluer la bonne volonté des notables de la région visant un retour à la normale de façon définitive.

Certains quartiers de la ville de Ghardaïa ont connu dans la soirée de mardi dernier des échauffourées sporadiques et récurrentes entre des groupes de jeunes du quartier de Souk et de la cité des Moudjahidine dans le centre de la ville de Ghardaïa et qui se sont étendues jusqu’au quartier de Hadj Messaoud.Ces échauffourées lors desquelles les jeunes ont utilisé des cocktails Molotov et autres produits inflammables, avaient éclaté depuis quelques jours pour céder place au calme avant de reprendre à nouveau.

Ces évènements marqués également par des attaques contre les forces de sécurité déployées pour rétablir le clame, ont fait plusieurs blessés, notamment parmi les policiers, selon une source hospitalière locale. D’autre part, la population de la région du M’zab a dénoncé ces violences qui coïncident avec les vacances, période marquée par une grande affluence de touristes.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

2 Commentaires

  • notre pays a besoin de tous ses enfants.Le passé très proche a certes banalisé la violence et doit être pris en compte pour éviter que cette situation ne perdure.Créer un climat de paix entre les enfants d'une même ville est à mon avis la responsabilité de tous et en particulier des parents qui doivent s'investir totalement pour cette mission.La région du M'zab a toujours été le symbole du calme et de la sérénité et Incha ALLAH elle le redeviendra grâce aux efforts conjugués des autorités et de la population.C'est l'amour de cette belle Algérie qui m'a fait réagir .Un septuagénaire de Sétif.

    Rapporter sayd dimanche 29 décembre 2013 21:54
  • UNE VILLE Classé PATRIMOINE MONDIALE , avec tout ce qu'est ce passe la bas , je pense il faut que l'Etat montre ces griffes .

    Rapporter ALGERIEN1 dimanche 29 décembre 2013 13:11