Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 22 Janvier 2018

Salim Rabia

Salim Rabia

URL du site internet:

Mehdi JomaâMehdi Jomaâ, un premier ministre pour terminer la transition (dr)

La Tunisie a un nouveau Premier Ministre en la personne de Mehdi Jomaâ. Il aura fallu deux mois de négociations pour arriver à cette désignation qui peut laisser espérer la fin du blocage politique qui dure depuis plusieurs mois,

MandelaMandela: un seul mandat, une distance ascétique à l'égard du pouvoir (dr) 

Nelson Mandela est parti à l’âge de 95 ans à son domicile de Johannesburg, a annoncé jeudi soir le président sud-africain, Jacob Zuma, en direct à la télévision publique. Nelson Mandela «s’est éteint» a-t-il déclaré. Mais ce qu’il a fait et donné n’est pas prêt de s’éteindre.


 

 Un résistant farouche, déterminé et profondément humain, un immense politique qui aura réussi une transition impeccable enterrant un régime raciste bestial pour aller vers un nouvel ordre, celui du « one man, one vote » sans verser dans le revanchisme. Et peut-être, au fond, un regret que ce basculement politique qu’il a organisé en un seul mandat (il a cédé la place vite, Nelson Mandela, contre toutes les insistances) n’ait pas été accompagné d’une mise à jour sociale significative par ceux qui ont pris la relève. Mais le bilan de Nelson Mandela est immense. Il relève presque de l’immatériel avec cette vie exemplaire de combattant de la liberté, de l’homme têtu qui emprisonne ses geôliers et leur système. Les réactions dans le monde sont marquées par l’émotion et l’admiration. Et si en général, toute unanimité est suspecte, celle qui s’exprime autour de Nelson Mandela, qui est parti jeudi à l’âge de 95 ans dont 27 dans les geôles de l’apartheid, est pourtant sans tache et sincère. 

 Une distance ascétique à l’égard du pouvoir

 Madiba était un homme transcendantal, un homme de liberté et de justice qui n’était pas réductible à une « race » ou à une couleur. L’homme d’une nation, mais aussi l’homme de l’Afrique et du Monde. La grande humilité de Mandela après sa victoire contre le système de l’apartheid, sa décision de « passer la main » à plus jeune que lui après un mandat, tranchait radicalement avec les pratiques en cours dans une Afrique où des héros de l’indépendance se sont transformés en autocrates. Mandela donnait en s’éloignant du pouvoir l'image d'un homme ayant une distance ascétique et éthique à l’égard du pouvoir et de ses attraits. Cela a contribué à en faire un symbole vivant… Il est rare et exceptionnel qu’un grand militant conserve son aura après l’exercice du pouvoir. Cela a été le cas pour Nelson Mandela. Le pouvoir ne l’a pas affadi, sans doute parce qu’il a eu l’intelligence de ne pas s’y accrocher. Entre le prisonnier et le président, il y a eu une continuité exceptionnelle. Avec Mandela, l’euphorie de la victoire contre un système terrible qui a érigé le racisme au rang de doctrine d’Etat ne s’est pas transformé en haine et vengeance. L’Afrique du sud, lui doit d’être une démocratie, un Etat de droit, d’être un pays, où malgré les immenses problèmes, il est possible d’espérer. Il ne faut pas chercher très loin les raisons de l’amour profond qui lie les sud-africains à ce prince authentique qui a conquis les cœurs après un long et épuisant combat. Ce vieil arbre indéracinable a été un rajeunisseur d’espoir et un pourvoyeur d’avenir.

Kerdjoudj, Nassim Kerdjoudj, PDG de Net-Skills, vice-président du FCE (dr)

Tout le monde ne parle que de la 3G, du lancement manqué et de la numérotation nord-coréenne !  L’invité du direct prend de la hauteur avec Nassim Kerdjoudj jeune PDG  d’une SSI et néanmoins vice-président du FCE pour discuter de la conjoncture algérienne et mondiale du secteur des TIC.

 

L'élection présidentielle aura lieu en Egypte au début de l'été 2014, rapportent vendredi les médias occidentaux citant le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy. La présidentielle sera précédée par les législatives dont la tenue est programmée pour février-mars prochains, selon le chef de la diplomatie égyptienne. Le 3 juillet dernier, sur fond de mécontentement populaire concernant la politique menée par les représentants des Frères musulmans, l'armée égyptienne a destitué le président Mohamed Morsi et annoncé une période de transition dans le pays. Le président déchu a été arrêté dans la foulée. Des protestations sanglantes des islamistes réclamant le retour de Morsi au poste présidentiel ont débouché sur une nouvelle crise politique en Egypte.

 

Ria Novosti

  Bob Dudlet Le PDG de BP, Robert Warren Dudley ferme l'année 2014 pour In Salah et In Amenas (dr)

Le groupe British Petroleum (BP) ne compte pas engager en 2014 les deux projets de développement des sites gaziers à In Amenas et In Salah, a indiqué le PDG du groupe britannique Bob Dudley.  

Ali AnouzlaAli Anouzla enfin libre, acceuilli à sa sortie de prison (Ph Facebook)
 

Le journalisme marocain et directeur du site Lakome, Ali Anouzla, a été libéré. La mobilisation de la société civile et des militants des droits de l'homme a donné un retentissement international à l'injustice subie par un journaliste libre, jugé trop "irrévérencieux".  

Pietro VaronePietro Varone est incarcéré depuis le 28 juillet (dr)

La justice italienne avance dans l’affaire de corruption présumée de l’entreprise Saipem en Algérie. Pietro Varone, homme clé du système mis en place et alter-ego de Farid Bedjaoui a été incarcéré. Son pourvoi a été présenté aujourd’hui devant les juges qui doivent se prononcer d’ici le 15 aout.

 EgypteUne des premières photos de victimes diffusées sur twitter.

La journée du lundi en Egypte a commencé dans les pires des conditions. Selon un bilan établi par le ministère de la Santé égyptien, 42 personnes ont été tuées à l’aube dans des tirs contre un rassemblement des partisans du chef de l'Etat destitué, Mohamed Morsi. L'armée parle d'un "groupe terroriste" qui aurait essayé d'investir le siège de la Garde républicaine, mitoyen de la mosquée Rabea Al Adawiya, où convergent depuis 10 jours les Egyptiens qui dénoncent un "coup d'Etat militaire contre un président légitime".

Al Huffington MaghrebL’équipe d’Al Huffington Maghreb avec Jimmy Maymann, CEO du groupe

 Al Huffington Post Maghreb est né, hier, à Tunis. Une petite équipe de départ et une grande ambition : dépasser des frontières entre les pays du Maghreb qui ne sont pas que géographique.

 

  ScaroniPaolo Scaroni, pdg du groupe italien ENI

 

Derrière l’accord entre Sonatrach et ENI pour une réduction de livraison de gaz à l’Italie, c’est la règle du « take or pay » adossée aux contrats à long terme qui est battue en brèche.