Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Nelson Mandela est mort

jeudi, 05 décembre 2013 22:55 Publié dans Internationale


Aujourd'hui, le monde est en deuil. Nous venons d'apprendre la triste nouvelle : Nelson Mandela s'est éteint aujourd'hui, à l'âge de 95 ans, chez lui où il était gardé en soins intensifs depuis maintenant plusieurs semaines. Il sera enterré à Qunu, son petit village d’enfance où il aura passé ses vieux jours. Cette nouvelle intervient alors que figures politiques et citoyens du monde lui ont rendu hommage le 18 juillet pour le Mandela Day, date à laquelle il a atteint l’âge de 95 ans.

Les utilisateurs peuvent accéder au site et à l'application mobile, mais il est impossible de poster un contenu quel qu'il soit. Facebook n'a pas encore communiqué sur la raison de cette panne.
Impossible de poster quoique ce soit sur Facebook depuis une à deux heures, ce lundi. La panne a semble-t-il survenu aux alentours de 13h.
Facebook n'a pas encore expliqué d'où venait la panne.
Lorsque l'utilisateur essaie de publier un contenu, le message suivant s'affiche (à partir du site ou de l'application mobile) : "Il y a eu un problème lors de la mise à jour de votre statut. Veuillez réessayer dans quelques minutes."
En 2012, Facebook avait déjà connu une panne de quelques heures

Tunisie - Hausse des clients de la micro-finance d'Enda inter arabe



A la fin de 2012, les clients actifs de micro-crédits d'Enda inter arabe (ayant un prêt en cours) ont atteint en Tunisie, quelque 210 mille avec un portefeuille de 135 millions dinars (MD) et ce, contre respectivement 157 mille et 79 MD, à la fin de 2010, a-t-on appris auprès de cette Organisation non Gouvernementale (ONG).
Celle-ci constitue, aux cotés de la Banque tunisienne de Solidarité (BTS), l'acteur public, les principales sources de micro-crédits en Tunisie, où la population exclue du système de financement classique varie entre 2,5 et 3 millions de personnes, selon des études publiées sur cette question.

En 2012, les financements accordés par l'Etat aux associations Tunisiennes de micro-crédits sont estimés à 46 MD, contre 70 MD prévus initialement, selon la Fédération du développement et du micro-crédit. Ces associations, dont le nombre s'élève à environ 280, sont appelées à s'adapter, d'ici novembre 2013, aux exigences du décret-loi 117 qui exige de chacune un capital de 200 mille dinars. Mission qu'elles considèrent impossible pour la plupart d'entre elles à moins d'accepter de fusionner avec d'autres associations similaires.

Dans le monde, un rapport intitulé « Vulnérabilité : l'état de la campagne du sommet du micro-crédit, 2013 », paru en février, indique qu'en 2011, l'accès au micro- crédit ou à d'autres services financiers pour les plus pauvres a baissé par rapport à 2010.
C'est la première fois, depuis 1998, année lors de laquelle la campagne a commencé à recueillir ces données, que l'accès à la micro-finance a baissé, précise un communiqué résumant le rapport.

Le nombre de clients de ce genre de financement serait passé de 205 millions de personnes à 195 millions, ajoute encore la campagne du sommet, projet lancé aux Etats Unis.

D'après des responsables de cette campagne, la réduction du nombre de clients peut-être attribuée à la situation en Asie alors que la plupart des autres régions du monde ont connu une croissance modérée ou ralentie à l'exception de l'augmentation enregistrée en Afrique sub- saharienne.

Le prochain sommet du micro-crédit se tiendra du 9 au 11 octobre 2013 aux Philippines.

TAP

Mauritanie - Des agents de sécurité en sit-in devant la présidence



Une centaine d’agents de sécurité et travailleurs de la Mauritano suisse de sécurité (MSS) ont manifesté dimanche devant la présidence de la République à Nouakchott, pour réclamer leurs droits, a constaté  la PANA.

Les manifestants généralement affiliés à la Centrale générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM), portaient  des banderoles à travers lesquelles ils dénonçaient 'la spoliation de leurs droits, notamment le non paiement des droits de congé et une série d’indemnités liées à diverses formes de risques'.

La Mauritano suisse de Sécurité (MSS), signale-t-on,  est une des plus importantes entreprises de gardiennage et de sécurité en Mauritanie.

Pana