Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Xinhua
  • lundi 30 décembre 2013 10:33

Israël adopte un projet de loi pour annexer une partie de la vallée du Jourdain

Le comité ministériel sur la législation d'Israël a adopté dimanche un projet de loi pour annexer les implantations juives dans la vallée du Jourdain palestinienne afin qu'elles deviennent une partie officielle de l'Etat juif.
Le projet de loi, qui doit encore être approuvé par la Knesset (le parlement israélien), va à l'encontre de la proposition américaine d'un arrangement de sécurité dans la vallée du Jourdain et risque de peser sur les négociations entre Israël et les Palestiniens, à peine une semaine avant que le secrétaire d'Etat américain John Kerry n'arrive en Israël pour une nouvelle tentative de relancer les pourparlers de paix.
La présidente du Comité, Tipi Livni, qui est également chef du groupe de négociation avec les Palestiniens, a décrit la loi comme "irresponsable". Elle a expliqué: "cette loi nuira à l'Etat d'Israël et va l'isoler", et a ajouté qu'elle ferait appel de cette décision.
Promu par Miri Regev, "faucon" de la coalition au pouvoir et membre de la Knesset, le projet de loi appelle à appliquer la souveraineté israélienne sur les implantations juives de la vallée du Jourdain ainsi que sur les terres et routes juives menant à ces implantations.
Si le projet de loi est promulgué, le Premier ministre Benyamin Netanyahu ne pourra pas accepter la proposition américaine de reconnaître la vallée du Jourdain comme faisant partie du futur Etat palestinien et de maintenir seulement une présence militaire israélienne dans la zone.
"Son but est de garantir que le gouvernement actuel d'Israël continue de maintenir la ligne de défense orientale du pays, comme tous les gouvernements précédents l'ont fait", s'est félicité M. Regev, membre du Likoud, parti de M. Netanyahou. "L'approbation est une déclaration ferme du gouvernement affirmant que la vallée du Jourdain est un bien stratégique pour la sécurité d'Israël et restera pour toujours la propriété d'Israël".
Israël occupe la vallée du Jourdain, près d'un tiers de la Cisjordanie, depuis la guerre des Six Jours de 1967. Les Palestiniens accusent Israël d'une exploitation intensive des ressources en terre et en eau de la vallée du Jourdain, bien plus qu'ailleurs en Cisjordanie, l'annexant de facto à l'Etat d'Israël. Ceux-ci auraient rejeté la proposition américaine d'autoriser une présence militaire continue d'Israël dans la vallée du Jourdain dans le cadre d'un accord de paix.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.