Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Reuters
  • lundi 30 décembre 2013 11:57

Al Djazira annonce l'arrestation de trois de ses journalistes en Egypte

Al Djazira a rapporté lundi que les forces de l'ordres égyptiennes avaient arrêté trois de ses journalistes à la suite d'accusations du ministère de l'Intérieur qui juge que la chaîne basée au Qatar a retransmis illégalement un entretien avec un membre des Frères musulmans.
Le siège d'Al Djazira au Caire est fermé depuis le 3 juillet, date de la destitution par l'armée du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans.
Le pouvoir égyptien a classé les Frères musulmans parmi les organisations terroristes à la suite de l'attentat de Mansoura, commis la semaine dernière contre un complexe de la police, qui a fait 16 morts et a pourtant été condamné par la confrérie.
"La sécurité d'Etat a eu vent d'informations selon lesquelles un membre (des Frères) avaient utilisé deux suites d'un hôtel du Caire pour organiser des réunions avec d'autres membres de l'organisation, et les avaient transformées en salle de presse", a dit le ministère de l'Intérieur.
"(Ils) ont diffusé en direct des informations dommageables pour la sécurité nationale, en propageant sans autorisation des rumeurs et de fausses informations aux Qatari d'Al Djazira", ajoute-t-il.
Selon Al Djazira, un correspondant, un producteur et un cameraman ont été arrêtés. Le ministère de l'Intérieur évoque lui l'interpellation d'un membre des Frères musulmans et d'un journaliste australien.
Les relations entre l'Egypte et le Qatar, important soutien financier des Frères musulmans, se sont détériorées à la suite de la destitution de Mohamed Morsi et de la répression meurtrière ensuite engagée par les autorités contre la confrérie.
Le secrétaire américain à la Défense a téléphoné dimanche au chef d'état-major de l'armée égyptienne, le général Abdel Fattah al Sissi, pour lui faire part de son "inquiétude" face aux derniers événements survenus en Egypte.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.