Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 25 Avril 2017

  •   Nejma Rondeleux
  • mardi 17 décembre 2013 09:06

Sellal veut une dimension « humaine et culturelle » dans les nouveaux partenariats algéro-français

Au delà de l'économie, Sellal veut injecter de l'humain et du culturel dans la coopération algéro-française (Ph. N. Rondeleux).

Après l'économie, « le second cheval de bataille » pour le développement de l'Algérie repose sur «la dimension humaine », a estimé, le Premier ministre algérien, Abdelmalak Sellal, lundi à Alger, à l'occasion de la visite de son homologue français, Jean-Marc Ayrault.

 

C'est une « nouvelle phase » de développement qui s'ouvre dans les relations entre l'Algérie et la France basée sur les dimensions humaines et culturelles, a déclaré Abdelmalak Sellal lors de la cérémonie de clôture de la première session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français intervenue, lundi à Alger, en présence du Premier ministre français Jean-Marc Ayrault et de neuf ministres du gouvernement français.

Preuve en est, les neuf accords signés entre l'Algérie et la France dans le cadre de ce Comité, dont le plus emblématique est l'accord sur les exemptions de visas pour les passeports diplomatiques et de services pour les court-séjours, signé entre le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra et le ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls.

Savoir-faire et pédagogie

Dans le domaine de l'information et la communication, le groupe français France Media Monde dirigée par Marie-Christine Saragosse, venue à Alger début décembre, a conclu un mémorandum avec l'Entreprise nationale de radiodiffusion sonore (ENRS) ainsi qu'un accord de collaboration avec l'Entreprise nationale de la télévision algérienne. Un accord de coopération dans le domaine de la communication a par ailleurs été signé entre la ministre française chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui, et le ministre algérien de la communication, Abdelkader Messahel.

Considérant que le développement de l'Algérie est basé sur le « savoir-faire et la pédagogie », Abdelmalak Sellal a souligné l'importance de la formation dans les échanges de coopération algéro-française, citant l'exemple de la création d'un centre d'excellence des métiers de l'énergie et de l'électricité à l'initiative du groupe Schneider Electric Algérie. Un accord relatif à un programme d'échange culturel entre 2014 et 2016 a, par ailleurs, été conclu entre la ministre algérienne de la Culture, Khalida Toumi et la ministre française chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.